réveillon santé
Points clés
  • Passer un bon réveillon, c’est d’abord préparer un bon repas en toute sécurité : cuisiner dans un environnement propre, avec des aliments sains et des ustensiles adaptés.
  • Même si les repas de fête sont propices aux excès, il est toujours conseillé de les limiter. Si un proche a bu trop d’alcool ou somnole, ne pas le laisser reprendre le volant
  • Les bonnes résolutions commencent dès le lendemain du réveillon ! Au programme : du repos, un peu de sport, et le retour à des menus plus équilibrés pour reprendre le rythme.

Bonne année et bonne santé : prenez de bonnes résolutions dès le réveillon

Parce qu’il est toujours mieux de passer la nouvelle année en pleine forme, voici nos conseils pour éviter les soucis de santé pendant le réveillon du 31 décembre. De la préparation de la soirée au lendemain de fête, on vous dit tout.

repas réveillon

 

Choisir les bons produits et cuisiner en toute sécurité

Faire les courses, c’est la première étape incontournable de la préparation d’un repas de fête. Et il n’y a rien de tel que des produits sains pour concocter de bons petits plats pour toute la famille (en dehors de votre talent aux fourneaux). Un point de repère pour les trouver : le Nutri-Score, systématiquement affiché sur les articles pré-emballés. De A (favorable) à E (le moins favorable), cet indicateur renseigne sur la qualité nutritionnelle des aliments. En parallèle, il est toujours recommandé d’appliquer les préconisations du Programme national nutrition santé pour proposer un menu équilibré même pour la Saint-Sylvestre.

En cuisine, place à la sécurité et à l’hygiène. Les intoxications alimentaires représentaient 2 cas pour 100 000 personnes en Ile-de-France en 2016 et environ un tiers des cas se produit dans le cadre familial (source : InVS). Aussi est-il conseillé de cuisiner dans un environnement propre, de bien respecter les instructions de conservation des aliments et de prêter attention aux produits crus. Prudence aussi avec les appareils de type cuisinière, poêle et chaudière : ils doivent être en bon état et entretenus pour éviter une intoxication au monoxyde de carbone à l’intérieur du logement, bien que cela reste rare. Et pour ouvrir les huîtres sans se blesser ? Privilégiez un couteau spécial à lame courte… ou demandez à un professionnel de le faire pour vous !

 

Pendant et après le repas : limiter les excès

Même si les repas de fête sont souvent exceptionnels et plus riches que d’ordinaire, ce moment de partage et de convivialité en famille ne doit pas empêcher les plus fragiles de préserver leur santé. D’une manière générale, les excès de gras et de sucre sont à éviter et à plus forte raison pour les personnes diabétiques. De même, pour les femmes enceintes, certaines précautions particulières sont à prendre avec les crustacés, les viandes et poissons crus, les fromages à pâte molle et au lait cru et la charcuterie.

Quant à l’alcool, il se consomme évidemment avec modération même le soir du réveillon. Pour rappel, le taux d’alcoolémie à ne pas dépasser est de 0,5 g/l de sang (soit environ 2 verres standard) ou 0,2 pour les personnes en permis probatoire. Pour les femmes enceintes, zéro alcool ! Si l’un de vos proches semble avoir fait des excès, faites en sorte qu’il ne reprenne pas le volant après le repas. Pour éviter un contrôle, mais aussi et avant tout pour sa sécurité.

 

Retrouver les bons réflexes dès le lendemain

La nuit a été courte ou même blanche ? La journée post-réveillon peut d’abord être consacrée au repos pour retrouver le rythme. Et mieux vaut récupérer en dormant plutôt que se maintenir éveillé avec de la caféine ou des boissons énergisantes. En cas de maux de tête bénins, il est possible d’avoir recours à des médicaments antidouleur (antalgiques) disponibles sans ordonnance.

Le lendemain de fête est aussi une excellente occasion pour reprendre (ou commencer) une activité sportive. Si les recommandations officielles font état de 30 minutes quotidiennes de sport 5 jours par semaine, il est tout à fait possible d’opter pour un jogging ou une sortie à vélo de 45 minutes pour compenser les éventuels excès de la veille.

Enfin, il est important de penser à votre alimentation même après un gros repas : il n’est jamais trop tôt pour revenir à des menus équilibrés ! Pour un lendemain de réveillon en particulier, les soupes de légumes sont idéales. Elles permettent de manger chaud, de s’hydrater et de profiter d’apports en vitamines, en fibres et minéraux. Sans oublier de boire de l’eau pour assurer le bon fonctionnement de l’organisme… et ce toute l’année !

Bon à savoir

Les numéros d’urgence pour les jours fériés

numéros urgence Une permanence des soins est organisée partout en France pour consulter un médecin en dehors des horaires d’ouverture des cabinets. À Paris, il est possible de contacter la garde médicale (GMP) au 01 42 72 88 88 pour être orienté vers un médecin généraliste de garde. En cas de grave urgence médicale et d’impossibilité de déplacement, il est préférable d’appeler le 15 pour être mis en relation avec un médecin du SAMU. Pour en savoir plus : le site de la Mairie de Paris.

Laisser un commentaire

Ce webzine n’a pas vocation à traiter des sollicitations particulières.

Contactez l’Assurance Maladie :
  • par mail via votre compte ameli
  • par téléphone au 36 46 (tarif : service 0,06 € / min + prix appel)

  • Attention à vos données personnelles (numéro de sécurité sociale, nom, adresse….) ! Ne les diffusez pas sur Internet !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *