magazine de l’assurance maladie de paris

Accès aux soins / Accès aux droits

Connaître les dispositifs d’aide pour l’accès aux soins

Mis à jour le 01/08/2022 | 7 min de lecture

L’argument financier et le manque d’information sur ses droits constituent souvent les raisons pour ne pas se soigner.  Pourtant des solutions existent.

L’essentiel

  • Les raisons du renoncement aux soins sont la dimension financière et la mauvaise connaissance dans l’accès aux droits
  • Pour éviter ce renoncement, des aides et des dispositifs existent
  • L’égalité d’accès aux soins est l’une des principales missions de l’Assurance Maladie

consultation médicale
Des dispositifs pour lutter contre le renoncement aux soins

Le terme de « renoncement aux soins »  caractérise des situations dans lesquelles des personnes n’engagent pas ou interrompent une démarche de soins, alors même qu’elles en perçoivent le besoin, que ce besoin soit médicalement avéré ou non. 

Les deux raisons principales sont la dimension financière et la mauvaise connaissance dans l’accès aux droits.  Pour éviter ce renoncement, des aides et des dispositifs existent pour se faire soigner.

L’offre 100% santé

Dans certains cas, un coût élevé des restes à charge peut expliquer le renoncement aux soins.

Avec le 100% santé, le reste à charge est de 0 euros pour l’assuré pour un ensemble de soins et de prestations en dentaire, optique et audiologie. 

 L’offre 100% santé est accessible à toute personne qui bénéficie d’un contrat « responsable » par sa mutuelle pour l’encourager à respecter le parcours de soins.

La Complémentaire santé solidaire.

Depuis 2019 elle remplace l’Aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS) et la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) afin de faciliter l’accès aux soins pour les personnes aux revenus modestes. Les bénéficiaires n’ont pas à avancer leurs frais de santé et accèdent à des tarifs sans dépassement chez les médecins ainsi qu’à de nombreux soins sans reste à charge.

La Complémentaire santé solidaire concerne : 

  • les demandeurs d’emploi et bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) 
  • les personnes vulnérables, titulaires ou non de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ou de l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) 
  • les retraités, par exemple ceux percevant l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), l’allocation supplémentaire vieillesse (ASV) ou le minimum vieillesse
  • les jeunes de moins de 25 ans autonomes, ou en rupture familiale 
  • les étudiants qui bénéficient des aides annuelles d’urgence versées par les centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires (Crous)

Pour obtenir une aide personnalisée afin de constituer le dossier de demande de Complémentaire santé solidaire, prenez rendez-vous depuis votre compte ameli dans la rubrique « Mon agenda » puis « Prendre un rendez-vous ». 

Le site mesdroitssociaux.gouv.fr

Fruit d’un travail collectif entre les différents acteurs de la protection sociale et de l’Etat,  mesdroitssociaux.gouv.fr est un portail universel destiné aux personnes en activité, sans emploi ou à la retraite qui permet de comprendre et d’évaluer  ses droits aux prestations sociales grâce à  son simulateur en ligne

En quelques clics il y est possible de calculer ses droits aux aides et prestations suivantes :

  • Complémentaire santé solidaire,
  • aide au logement
  • prime d’activité
  • revenu de solidarité active (RSA)
  • allocation supplémentaire d’invalidité (ASI)
  • allocation aux adultes handicapés (AAH)
  • prestations familiales (allocations familiales, prestation d’accueil du jeune enfant [Paje], allocation de soutien familial…)

Un accompagnement en cas de difficulté pour se soigner

L’égalité d’accès aux soins est l’un des trois principes fondateurs de l’Assurance Maladie avec la solidarité et la qualité des soins.

Pour lutter contre le renoncement aux soins, l’Assurance Maladie prend en charge la détection des populations à risque mais aussi leur accompagnement pour bénéficier de tous les droits inhérents à leur situation.

Accompagnement  santé

L’Assurance Maladie propose une aide aux personnes rencontrant des difficultés d’accès aux droits et / ou soins (liées ou non à un handicap), de fragilité face au numérique ou encore de situation sociale complexe : il s’agit de l’accompagnement santé.

Ce service permet de bénéficier d’un accompagnement personnalisé avec un conseiller pour  :

▪️ effectuer un bilan sur l’accès aux droits et aux besoins en santé

▪️ obtenir une aide pour les démarches en lien avec la santé ( dont démarches dématérialisées )

▪️️ être mieux informé sur sa situation et orienté dans le parcours de santé.

Pour bénéficier de cet accompagnement, il faut prendre contact auprès de sa caisse d’assurance maladie :

  • soit à l’accueil de votre CPAM 
  • soit par la messagerie de votre compte ameli 
  • soit par téléphone au 36 46 (service gratuit + prix d’un appel variable selon votre opérateur)

Le saviez-vous ?

S’informer sur les aides sur ameli.fr

Si vous disposez de revenus modestes, l’Assurance Maladie peut vous aider à faire face aux dépenses imprévues liées à cette situation.

Plus d’informations sur le site ameli.fr

La mission accompagnement santé