magazine de l’assurance maladie de paris

Médicament

Surdosage de médicaments : comment éviter les risques

Mis à jour le 13/05/2022 | 5 min de lecture

Pour éviter les risques d'intoxication ou de surdosage de médicaments, il est important de respecter la prescription du médecin et de signaler la survenue de tout effet indésirable.

L’essentiel

  • Le surdosage peut être accidentel ou volontaire, selon les personnes et les situations
  • Si le surdosage s’accompagne d’une intoxication, il s’agit d’une urgence vitale
  • Il est impératif de respecter les prescriptions du médecin pour éviter un surdosage, et de rester vigilant face à l’automédication
  • Seul un médecin peut décider d’interrompre ou de modifier un traitement

 

Qu’est-ce que le surdosage de médicaments ?

Le surdosage de médicaments correspond à une prise supérieure à la dose qui peut être tolérée par l’organisme. Il peut être bénin, notamment s’il ne se produit qu’une seule fois, mais le surdosage peut aussi provoquer des effets nocifs voire dangereux pour la santé.

D’ailleurs, il ne faut pas confondre surdosage et intoxication. Cette dernière désigne les troubles causés par la prise d’une dose toxique de médicaments. Dans les cas les plus graves, elle peut engager le pronostic vital.

Comprendre les situations à risque pouvant donner de surdosage de médicaments

L’erreur humaine, un facteur de risque de surdosage

Le surdosage de médicaments peut être accidentel et lié à différentes situations :

  • une erreur de prescription sur l’ordonnance ;
  • une erreur au moment de la prise ;
  • une confusion entre deux comprimés qui se ressemblent ;

Les personnes âgées sont particulièrement exposées aux risques de surdosage accidentel de médicaments, notamment lorsqu’elles doivent suivre plusieurs traitements (polymédication). Les jeunes enfants également, si des médicaments se trouvent à portée de main ou si une posologie a été mal évaluée par un professionnel de santé.

L’automédication est un autre facteur de risque de surdosage involontaire, si le médicament est mal utilisé : non-respect de la posologie ou de la durée de traitement recommandée.

Le surdosage volontaire

Il existe aussi des cas de surdosage volontaire :

  • consommation à des fins récréatives ;
  • dépendance aux médicaments ;
  • tentative de suicide.

Les adolescents, les jeunes adultes, les personnes souffrant de dépression et/ou de dépendance sont les populations les plus exposées à ces risques.

surdosage de médicaments
Que faire en cas de surdosage ?

Ne pas agir seul

Vous pensez avoir ingéré une dose de médicaments supérieure à celle préconisée mais vous ne ressentez pas de symptômes particuliers ? Il est important de consulter un médecin en cas de suspicion de surdosage de médicaments : seul un professionnel de santé peut déterminer s’il est nécessaire d’arrêter un traitement ou de réajuster la posologie.

 

Les symptômes qui doivent alerter

Le surdosage de médicaments ne mène pas toujours à l’intoxication, mais il est important de connaître les signes d’urgence :

  • vomissements ;
  • perte de connaissance ;
  • troubles respiratoires et/ou du rythme cardiaque ;
  • mouvements anormaux.

Prévenir les secours en cas de surdosage et d’intoxication

Les symptômes d’intoxication médicamenteuse constituent une urgence vitale. Appelez immédiatement les secours (15) et placez la personne en position latérale de sécurité en attendant leur arrivée.

surdosage de médicaments seniors

Les bonnes pratiques pour éviter un surdosage de médicaments

  • Le respect d’une ordonnance et de la prescription du médecin est le premier bon réflexe à adopter pour éviter tout risque de surdosage de médicaments.
  • Bien vérifier la posologie, l’heure de prise et la durée du traitement.
  • En cas d’automédication : toujours lire la notice du médicament avant la prise.
  • Pour les personnes âgées : ne pas hésiter à solliciter le médecin pour toute question et à utiliser un pilulier pour s’organiser et éviter les erreurs.
  • Ranger les médicaments hors de la portée des enfants.

Le saviez-vous ?

Retrouvez l’historique de vos médicaments dans « Mon Espace Santé ».

Ce carnet de santé numérique personnel contient un historique des soins et des médicaments de chaque assuré. Il suffit de se rendre dans le « Profil médical » pour retrouver ces informations, de même que des données concernant les allergies, les habitudes de vie, les vaccinations ou encore les antécédents familiaux.

Cliquez sur ce lien pour en savoir plus sur « Mon espace santé ».