magazine de l’assurance maladie de paris

Médicament

Mieux utiliser les antibiotiques pour les rendre plus efficaces

Mis à jour le 14/05/2022 | 2 min de lecture

L'utilisation des antibiotiques n'est pas automatiques et utilisés à tort, ils deviendront moins forts.

La sensibilisation au bon usage des antibiotiques

Le slogan « les antibiotiques c’est pas automatique » a été largement diffusé dès 2002, suivi huit ans plus tard par « les antibiotiques, utilisés à tort, ils deviendront moins forts ». Si tout le monde se souvient de ces messages, dans les faits, les Français ont du mal à se passer d’antibiotiques. En effet, selon une étude de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), la France est l’un des pays européens qui consomme le plus d’antibiotiques. Les Français en consomment deux fois plus que les Allemands ou les Suédois. La durée moyenne de traitement, toutes causes confondues, est de 9,2 jours en 2013. Les femmes sont plus consommatrices que les hommes (60 % des prescriptions), ce qui peut s’expliquer par la grande fréquence des infections urinaires comme les cystites.

Cette consommation excessive d’antibiotiques est préoccupante et constitue un enjeu de santé publique car la diffusion croissante de souches de bactéries de plus en plus résistantes aux antibiotiques est à l’origine de quelque 25 000 décès par an en Europe.

En savoir + sur les antibiotiques

Contrairement aux idées reçues, les antibiotiques ne sont pas un remède qui soigne tout, tout de suite :

  • Les antibiotiques ne peuvent rien contre les maladies d’origine virale telles que la rhino-pharyngite, la grippe, la bronchite aiguë, ou la plupart des angines. Ils sont efficaces uniquement contre les maladies d’origine bactérienne (ex: cystite, pneumonie, angine bactérienne avec test de diagnostic rapide positif…).
  • Les antibiotiques ne soulagent pas directement les symptômes. Fièvre, toux, maux de tête, troubles digestifs, courbatures… Les antibiotiques ne peuvent rien contre ces symptômes lorsque l’infection est virale. Des médicaments comme les antalgiques existent pour les soulager, notamment le paracétamol pour la fièvre et les courbatures.

Les antibiotiques ne permettent pas de guérir plus vite. En cas de maladies virales courantes, vous guérirez naturellement en 1 à 2 semaines, sans antibiotiques… Le corps peut se défendre seul contre ces virus fréquents l’hiver, il lui faut juste un peu de temps.