dépression
Points clés
  • Aujourd’hui en France, la dépression touche plus de 3 millions de personnes de 15 à 75 ans. Près de 8 millions ont vécu ou vivront une dépression au cours de leur vie. (source : Santé publique France)
  • Seules 38,3 % des personnes souffrant de troubles dépressifs déclarent avoir consulté un professionnel de santé.
  • Un site dédié pour mieux comprendre la dépression, connaître ses symptômes et ses traitements et savoir où et à qui s’adresser : http://www.info-depression.fr/

Sortir de la dépression avec une prise en charge adaptée

La dépression est une maladie fréquente, mais encore mal connue par les personnes qui en souffrent. Pour éviter une aggravation de la situation, il est recommandé de consulter son médecin traitant dès les premiers signes.

dépression

Mieux connaître et reconnaître la dépression

La dépression est une des maladies psychiatriques les plus répandues. Les causes de la dépression sont extrêmement variées. Elles trouvent leur origine aussi bien dans des facteurs familiaux ou professionnels, que dans la vulnérabilité de chacun. Il ne s’agit ni d’une fatalité ni d’une faiblesse de caractère : c’est une maladie à part entière.

Pour autant, la dépression est encore mal connue et mal diagnostiquée. Les personnes qui en souffrent sont peu nombreuses à consulter un professionnel de santé : soit parce que les personnes dépressives ne se considèrent pas comme telles, soit parce qu’elles ne savent pas vers qui (ou vers quelle structure) se tourner.

Déprime ou dépression ?

Les symptômes de la dépression sont très spécifiques. Cela n’est pas de la tristesse ou de la déprime passagère. Pour parler de dépression, il faut observer au moins deux des trois signes suivants sur une période prolongée (généralement deux semaines) : tristesse constante souvent associée à des pleurs, perte d’intérêt pour des activités initialement agréables, fatigabilité anormale et persistante malgré le repos.

Mais la dépression ne se limite pas à ces symptômes. Il existe aussi d’autres troubles fréquemment associés comme le pessimisme, la dévalorisation de soi, la solitude, le manque d’appétit, le sommeil de mauvaise qualité ou plus grave, des pensées autour de la mort et du suicide.

Les adultes ne sont pas les seuls concernés par la dépression. Des signes sont spécifiques aux enfants et aux adolescents. Au moindre doute, il est conseillé d’en parler au médecin traitant sans tarder.

À savoir : pour prévenir les tendances suicidaires chez les jeunes, la CPAM de Paris est partenaire de l’association laVita, pour agir auprès de cette population fragile. Le suicide est reconnu comme un problème de santé publique. On dénombre environ 200 000 tentatives de suicide et 80 000 hospitalisations pour tentatives, et 27 décès par jour en France. La prévention du suicide est importante.

 guide complet sur la dépression

Consulter le guide complet sur la dépression (PDF – 3,2 Mo) – Santé publique France

Seule une prise en charge adaptée permet d’éviter une aggravation

Non traitée ou mal prise en charge, la dépression peut avoir de graves conséquences : rechute, persistance de certains symptômes, évolution vers une dépression chronique, risque de tentative de suicide.

Il est donc indispensable de consulter un professionnel de santé en cas de doute ou face à tout symptôme dépressif.

Le médecin traitant est l’interlocuteur à solliciter en priorité pour obtenir un premier diagnostic. Si le médecin détecte un épisode dépressif, il propose au patient et à son entourage un véritable projet thérapeutique sur plusieurs mois. À noter également que la dépression peut revêtir une forme récurrente et être considérée comme une affection de longue durée (ALD).

 

Bon à savoir

Reconnaissance de la dépression en ALD (affection de longue durée)

Certaines situations peuvent donner droit à la reconnaissance d’une dépression comme une affection de longue durée (ALD). C’est le cas de la forme récurrente de dépression, qui inclut au moins trois épisodes dépressifs. Une dépression reconnue ALD donne accès à une prise en charge à 100% des soins liés à cette pathologie (dans la limite des tarifs appliqués par l’Assurance Maladie) : ne pas hésiter à demander conseil au médecin traitant. En savoir plus.

Laisser un commentaire

Ce webzine n’a pas vocation à traiter des sollicitations particulières.

Contactez l’Assurance Maladie :
  • par mail via votre compte ameli
  • par téléphone au 36 46 (tarif : service 0,06 € / min + prix appel)

  • Attention à vos données personnelles (numéro de sécurité sociale, nom, adresse….) ! Ne les diffusez pas sur Internet !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *