magazine de l’assurance maladie de paris

Bonnes pratiques

J’ai soif… Vive l’eau !

Mis à jour le 28/04/2022 | 4 min de lecture

Même si boire semble simple, il nous arrive de négliger notre hydratation. Il faut pourtant s’hydrater au quotidien et toute l’année, sans attendre d’avoir soif.

En épisode de fortes chaleurs, l’hydratation est encore plus indispensable aux fonctions vitales de l’organisme. Pour s’hydrater, rien ne vaut l’eau, qui aide l’organisme à préserver ses 60 % d’hydratation. Elle doit être consommée quotidiennement, par tous, et toute l’année.

hydratation eau

L’eau, boisson indispensable et accessible

Toujours très prisés et notamment par les plus jeunes, les sodas ne font pourtant pas le poids face à l’eau lorsqu’il s’agit d’hydratation et de bien-être. Composante importante du corps humain (60 %), l’eau est la seule boisson indispensable à la santé. Aussi, elle doit être consommée quotidiennement et privilégiée aux autres produits sucrés ou alcoolisés.

Si l’absence de goût constitue un frein pour boire plus d’eau, il est possible d’opter pour des eaux aromatisées avec des fruits frais ou des plantes ou pour des infusions, de préférence non sucrées.

L’eau est aussi la boisson la plus accessible. En France, l’eau du robinet est strictement contrôlée. On peut donc la consommer à volonté, en toute sécurité. Elle est moins chère que les eaux en bouteilles, et tout aussi qualitative.

L’hydratation, un réflexe à adopter toute l’année

S’hydrater est un geste simple qui contribue aux fonctions vitales de l’organisme. L’eau est indispensable au bon fonctionnement des reins, à l’élimination des déchets et à la régulation de la température. Comme l’eau ne peut pas être stockée par le corps, les pertes doivent être compensées tout au long de la journée en buvant quotidiennement entre 1 et 1,5 litre d’eau pour les adultes et les enfants à partir de 9 ans. Pas moins ! Lors des périodes de fortes chaleurs, la quantité nécessaire peut être plus importante.

En savoir plus sur le site Manger Bouger

Les bonnes pratiques en cas de canicule, sur le site ameli

Repérer les risques de déshydratation

Selon une enquête du Credoc (centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) sur les comportements et consommations alimentaires en France, un adulte sur trois boit moins d’un litre par jour, 86 % des adolescents boivent moins de 1,5 litre.

Les risques liés à la déshydratation sont multiples : problèmes digestifs comme une constipation, des troubles cardiovasculaires, cutanés et musculaires, des troubles rénaux (risque de calculs des voies urinaires), des difficultés de concentration…

La déshydratation concerne particulièrement les populations les plus fragiles : les personnes âgées qui ont tendance à perdre la sensation de soif alors que leurs besoins peuvent être plus importants ; et les jeunes enfants qui ne pensent pas toujours à s’exprimer lorsqu’ils ont soif. Ne pas hésiter à veiller à leur donner de l’eau régulièrement.

En cas de doute et face à des signes de déshydratation (fatigue, bouche sèche, troubles digestifs, urines colorées et odorantes), Il est recommandé de consulter le médecin traitant.

Le saviez-vous ?

Où trouver les fontaines à Paris ?

1 200 : c’est le nombre de fontaines réparties dans Paris. Elles se trouvent dans les rues, mais aussi dans les squares, parcs et cimetières. Il est même possible d’accéder à des fontaines d’eau pétillante alimentées par un système de gazéification, et à des fontaines d’eau de source issue de la nappe d’Albien.

En savoir plus sur le site de la Ville de Paris.

La carte des fontaines à Paris