mammographie de dépistage, double lecture
Points clés
  • La mammographie de dépistage du cancer du sein peut être pratiquée toute l'année et concerne les femmes de 50 à 74 ans.
  • Plus un cancer du sein est diagnostiqué tôt, plus il peut être soigné facilement. Un dépistage précoce diminue les risques de décès.
  • La mammographie est un examen rapide, dont le résultat est donné immédiatement par le radiologue.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Cancer du sein : la mammographie de dépistage, c’est toute l’année

mammographie de dépistage, jeune femme mammographe

Si l’un des objectifs de la campagne « Octobre Rose » est de sensibiliser au dépistage du cancer du sein, la mammographie de dépistage est pratiquée toute l’année. Un point sur l’examen en pratique avec les précisions du Docteur Catherine Sandoz, radiologue au centre médical Réaumur.

Une demi-heure suffit pour un diagnostic précoce du cancer du sein

Plus le cancer du sein est dépisté tôt, mieux il est soigné. « La mammographie de dépistage permet de repérer des cancers de petite taille avec un meilleur résultat thérapeutique, et une diminution des décès de 15 à 21%. De plus, les traitements sont moins lourds et moins mutilants » indique le Dr Sandoz.

La mammographie est réalisée par un(e) manipulateur(trice), sur les conseils du radiologue. « L’examen dure une demi-heure : interrogatoire sur les antécédents médicaux, réalisation des clichés, puis interprétation de l’examen clinique ».

Est-ce que la mammographie est un examen douloureux ? Ce n’est pas douloureux, il faut positionner correctement le sein, c’est un peu plus délicat pour les petites poitrines. Le confort est amélioré sur les machines actuelles, le lieu de positionnement du sein est précis, la prise de clichés ne dure pas plus de quelques secondes tout en limitant au maximum le rayonnement.

La mammographie de dépistage s’adresse aux femmes de 50 à 74 ans, cet examen est à réaliser tous les deux ans. Bon à savoir : chez les femmes non ménopausées, l’examen doit être pratiqué au cours des dix premiers jours du cycle.

mammographie de dépistage : un résultat immédiat

mammographie de dépistage, XRay

« La première lecture est rapide et un résultat oral est donné immédiatement » explique le Dr Sandoz. Le radiologue observe les clichés et pratique l’examen clinique. Si la patiente a déjà effectué une mammographie, les nouveaux clichés sont comparés aux précédents.

Et ensuite ? « Si le résultat est normal, la patiente doit attendre deux à trois semaines l’envoi de son examen à domicile après deuxième lecture par un deuxième radiologue. Si une anomalie est suspectée, la patiente est invitée à consulter rapidement un médecin. À cet effet, il lui est remis le compte-rendu du premier lecteur qui propose des bilans complémentaires (biopsies guidées, IRM…). » En parallèle, le radiologue envoie un courrier au médecin et avise le centre de dépistage.

100% pris en charge par l’Assurance Maladie

La mammographie de dépistage est totalement gratuite : elle est prise en charge par l’Assurance Maladie, sans avance de frais. « Il s’agit de plus d’un examen avec une exigence de qualité du matériel et des personnels » ajoute le Dr Sandoz.

Bon à savoir

Où trouver un centre de radiologie agréé ?

Pour bénéficier de la prise en charge de la mammographie de dépistage par l'Assurance Maladie, l'examen doit être pratiqué au sein d'un centre de radiologie agréé. À Paris, il en existe de nombreux dans chaque arrondissement. Pour trouver le centre de radiologie le plus proche de chez vous, rendez-vous sur le site d'Adeca75, structure chargée de l'organisation du dépistage des cancers. À titre d’exemple, le centre médical Réaumur où exerce le Dr Sandoz est un centre agréé Adeca75.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*