magazine de l’assurance maladie de paris

Prévention

Pollution de l’air : quels risques sur la santé ?

Mis à jour le 19/08/2022 | 7 min de lecture

La pollution de l’air a un impact sur la santé en étant susceptible d’augmenter le risque de maladies cardio-vasculaires et respiratoires. De bonnes pratiques peuvent être observées pour mieux se protéger.

L’essentiel

  • Une exposition durable à la pollution de l’air a un impact important sur la santé
  • La qualité de l’air extérieur est un facteur irritant pour les bronches occasionnant des maladies respiratoires
  • De bons gestes sont à adopter pour se prémunir des effets néfastes de la pollution

pollution de l'air
Les risques de la pollution de l’air sur la santé

On appelle pollution de l’air un ensemble de gaz et de particules en suspension présents dans l’air (intérieur ou extérieur) dont les niveaux de concentration varient en fonction des émissions et des conditions météorologiques, et qui sont nuisibles pour la santé et l’environnement.

Certaines sources de pollution de l’air sont naturelles. Il s’agit notamment :

  • des pollens;
  • des poussières du désert;
  • des gaz rejetés par des volcans lors d’éruptions.

D’autres sources résultent de l’activité humaine et qui peuvent être :

  • directement issus des sources de pollution : oxydes d’azote (Nox); dioxyde de soufre (S02); composés organiques volatiles (COV); hydrocarbures et certains métaux (plomb, cadmium).
  • créés dans l’atmosphère via des réactions chimiques entre des polluants : ozone; dioxyde d’azote; particules ultrafines.

Ces polluants peuvent être présents dans des milieux intérieurs :

  • logement;
  • bâtiments professionnels;
  • lieux d’accueil du public.

Les sources de pollution présents dans ces milieux peuvent être nombreuses et variées :

  • cuisine;
  • tabagisme;
  • moisissures;
  • matériaux de construction;
  • meubles;
  • acariens;
  • produits d’entretien;
  • peintures;
  • poils d’animaux;
  • etc…

La pollution atmosphérique a des conséquences sur la santé à long terme, mais elle a aussi des effets sur le bien-être et la santé à court terme. 

Trois organes sont principalement affectés par les effets de la pollution atmosphérique :

  • les poumons;
  • le cœur;
  • le cerveau.

Les effets de la pollution de l’air sur la santé observés suite à une exposition de quelques heures à quelques jours sont les suivants : 

Le risque de maladies cardio-vasculaires et respiratoires (aigües ou chroniques) est plus significatif chez les personnes exposées régulièrement à la pollution de l’air.

De la même façon,  les personnes asthmatiques sont davantage exposés aux crises d’asthme les jours où la concentration d’ozone est plus élevée.

Une prévalence de maladies liées à la pollution de l’air est observable chez les population vulnérables:

  • enfants et nourrisson;
  • femmes enceintes;
  • personnes âgées;
  • personnes atteintes d’une maladie chronique.

Comment se protéger des effets de la pollution de l’air

En cas d’épisode de pollution, le Ministère des Solidarités et de la Santé recommande de raccourcir le temps de sorties et d’éviter une activité physique en extérieur en cas de pic.

Il est également conseillé de porter un masque antipollution ou de consulter un professionnel de santé en cas de gêne respiratoire ou cardiaque.

Pour les personnes fragiles (femmes enceintes, bébés et jeunes enfants, personnes âgées ou malades…), les sorties en extérieur doivent être adaptées.

Des  gestes sont également recommandés au quotidien pour réduire la pollution intérieure, chez soi ou sur son lieu de travail :

  • aérer régulièrement en ouvrant en grand les fenêtres pendant au moins 10 minutes par jour ;
  • équiper le logement ou le bâtiment d’un système de ventilation, et vérifier son bon fonctionnement régulièrement ;
  • ne pas fumer à l’intérieur, notamment pour éviter le tabagisme passif ;
  • ne pas utiliser un chauffage d’appoint au pétrole ou au gaz en continu dans une
  • chambre ou une pièce mal ventilée ;
  • réduire au maximum l’utilisation de produits nocifs : l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) recommande une liste de produits écoresponsables.

Le saviez-vous ?

Connaître la qualité de l’air à Paris et en Île-de-France

Airparif propose également sur son site une cartographie de la pollution de l’air en Île-de-France. 

 La ville de Paris met également à disposition une cartographie en temps réel des taux de pollution de l’air.

Ces données sont obtenues à partir des relevés des stations fixes d’Airparif et des taux mesurés par des capteurs embarqués dans la capitale.