TROD, VIH, Sida
Points clés
  • Les recommandations pour faire un test de dépistage du VIH varient selon les sexualités, les milieux de vie, le degré d’exposition à l’épidémie, le nombre de partenaires ou l’assiduité à l’usage du préservatif.
  • Depuis le 1er janvier 2016, la France est le premier pays à autoriser et à rembourser la prescription d’un traitement antirétroviral en prévention pour une personne qui n’est pas infectée par le VIH mais qui pourrait y être exposée.
  • Le dépistage par des TROD ne constitue pas un examen de biologie médicale. Il est complémentaire au dépistage sérologique.
  • En 2015, environ 62 200 tests rapides ont été réalisés contre 61 600 en 2014, 56 500 en 2013 et 31 700 en 2012.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Prévention des maladies infectieuses : le TROD contre le VIH

L’épidémie d’infection par le VIH demeure active en France, avec chaque année 7 000 à 8 000 nouvelles contaminations. Paris concentre 20% de ces nouvelles infections, pour seulement 3% de la population nationale. Des progrès récents ont été constatés en matière de dépistage : les personnes dépistées sont mieux ciblées, notamment grâce aux actions de prévention incluant une offre de tests rapides d’orientation diagnostique (TROD).

TROD, VIH, Sida

Dépistage du VIH : mise en place du TROD

Selon le rapport de l’InVS – Santé publique France de 2013, on compte entre 6 000 et 6 500 nouvelles découvertes de séropositivité par an depuis 2007. Près de 150 000 personnes vivaient avec le VIH en 2009. Parmi elles, entre 15 000 et 30 000 personnes n’étaient pas diagnostiquées et ignoraient leur infection.

Pourtant, l’activité de dépistage du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est particulièrement élevée en France : près de 5 millions de tests sont réalisés par an pour le VIH.

Le dépistage de l’infection à VIH est un élément clé du contrôle de l’épidémie qui s’intègre dans une démarche préventive globale. En effet, le dépistage est le seul moyen efficace pour savoir si on est infecté/e par le VIH ou une IST.

C’est pourquoi le Conseil national du sida et des hépatites virales (CNS) et la Haute autorité de santé (HAS) ont recommandé de mettre en place une stratégie de dépistage à l’infection à VIH complémentaire à celui par sérologie. L’objectif est de dépister plus précocement les personnes infectées.

Ainsi, depuis 2011, certaines associations ou structures de prévention proposent un dépistage par test rapide d’orientation diagnostique (TROD) qui donne un résultat en moins de 30 minutes

Les tests rapides détectent les anticorps anti-VIH seuls. Un résultat TROD positif nécessite une confirmation par un test de laboratoire. Le TROD ne remplace pas le dépistage sérologique.

La CPAM de Paris, acteur de la lutte contre le VIH

Dans le cadre de la stratégie de dépistage du VIH, l’Assurance Maladie finance la réalisation de TROD communautaires avec les associations habilitées par les ARS.

En 2017, l’Assurance Maladie a attribué 305 020 € aux associations communautaires pour financer les TROD (VIH et VHC) et les autotests VIH.

Les associations bénéficiaires de ce financement de la CPAM de Paris sont :

TROD, Sida, VIH

La CPAM de Paris est également investie dans le comité stratégique de « vers un Paris sans Sida ». Il s’agit de soutenir la stratégie mondiale 2016 / 2021 de l’OMS pour éradiquer la pandémie. Cette stratégie dite « des trois 90 » vise à ce que 90 % des personnes qui vivent avec le VIH soient soumises à un test de dépistage / 90 % des personnes séropositives soient sous traitement / la charge virale soit supprimée chez 90 % des personnes sous traitement.

Paris s’est fixé 2020 pour atteindre cet objectif.

Bon à savoir

Les centres de dépistage anonyme et gratuit à Paris

Pour un dépistage anonyme, gratuit et sans prescription, on peut se rendre :
  • Dans un Centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic du VIH, des hépatites virales et des infections sexuellement transmissible (CeGIDD) -> les adresses à Paris
  • Dans un Centre de planification ou d’éducation familiale (CPEF) : certains centres sont habilités à réaliser ce dépistage -> les adresses à Paris
  • Dans un centre de PMI (Protection maternelle et infantile), qui peuvent également proposer un dépistage gratuit du virus du sida, des hépatites et parfois des autres IST.
Le TROD (test rapide d’orientation diagnostique) est réalisé dans les associations de lutte contre le sida habilitées, par des personnels ayant suivi une formation à l’utilisation des TROD. À Paris, la CPAM de Paris finance l’achat de TROD et d’autotests VIH de 6 associations habilitées.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*