Espace 19
Points clés
  • Accompagner les personnes éloignées des circuits de soins pour qu’elles reviennent dans le parcours de soins et puissent faire leurs démarches sereinement.
  • Traiter les thématiques santé dans une approche globale et décalée, pour mieux sensibiliser aux enjeux de santé publique.
  • Les séances des ateliers sont variées et abordent de nombreux sujets comme l’accès aux droits (carte Vitale, ACS, CMU-C…), la sexualité, les infections sexuellement transmissibles (IST), les maladies et leur prise en charge, les dépistages organisés des cancers…), etc.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Espace 19 sur le terrain de la santé

Amener les usagers à s’approprier les messages de prévention en santé, lever les freins et les tabous sur la santé, le rapport au corps, à la maladie, favoriser l’accès aux droits et aux soins, telles sont notamment les missions qu’Espace 19 concrétise dans des ateliers pour les habitants du quartier. Et ça marche ! Même pour le dépistage organisé du cancer du sein, une thématique qui focalise l’attention en octobre, mais qui fait partie des sujets abordés dans l’atelier santé de la femme tout au long de l’année. Caroline Kiaya, responsable Espace 19 Santé Médiation et Roukiatou Sissoko, conseillère conjugale et familiale en charge d’ateliers santé, éclairent sur les actions de l’association.

Espace 19

Roukiatou Sissoko montre des schémas anatomiques lors des ateliers santé de la femme à l’association Espace 19, membre du collectif Flandre rose

Espace 19, en bref

L’association Espace 19 gère et anime trois centres sociaux et culturels de quartier dans le 19e arrondissement de Paris, ainsi que quatre pôles de compétences transversales (un pôle numérique, un pôle santé médiation, un pôle insertion sociale, un pôle formation professionnelle), un jardin partagé et un espace de jeux convivial pour les familles « EspaceLudo ».

La philosophie de l’association repose sur la mixité sociale, la solidarité de proximité, les relations interculturelles et la citoyenneté. « Et la participation des habitants », précise Caroline Kiaya, car tout se fait « avec et pour les habitants du quartier, qui gèrent eux-mêmes l’association, et co-construisent les projets ».

Des ateliers pour adultes sont notamment organisés comme des ateliers sociolinguistiques pour mieux connaître la société à travers la langue, mais aussi des ateliers sur la santé (santé mentale, nutrition, santé de la femme, …), avec également des visites hors les murs pour les apprenants, la démarche concrète et sur le terrain étant au cœur des actions. La majorité des ateliers est en groupe de 9 ou 10 participants maximum, pour favoriser la liberté de parole et permettre à tout le monde de s’exprimer, sur des sujets parfois sensibles, qui font appel à l’intime.

Espace 19 s’investit dans la santé

La santé, c’est aussi pouvoir avoir des droits sociaux à jour, pour accéder aux soins. L’accès aux droits est donc un volet important dans les échanges sur la santé lors des ateliers. Et cela peut commencer par savoir à quoi sert une agence de l’Assurance Maladie.

Lors de visites hors les murs, deux groupes d’apprenants en ateliers socio-linguistiques, accompagnés d’une personne de l’Assurance Maladie de Paris, sont allés dans un des points d’accueil et ont pu se familiariser avec tout ce qu’il est possible de faire dans une agence. « C’est concret et ça permet aux habitants de franchir plus facilement la porte d’une administration » souligne Caroline Kiaya, qui précise que les médiatrices de l’association accompagnent aussi les membres pour leurs démarches administratives et les démarches santé, la barrière linguistique ou culturelle étant souvent un frein pour compléter les dossiers, ou aller à une consultation d’un spécialiste.

Roukiatou Sissoko, dans ses ateliers, explique le parcours de soins coordonné avec les décomptes de remboursement « lorsque tout est fait comme il faut, avec son médecin traitant, la consultation est mieux remboursée. Si on paie 23 euros, on est remboursé 22 euros. Sinon, c’est plus cher. » Ce type d’approche permet de faire le point sur les dispositifs d’aide, y compris l’ACS (aide pour une complémentaire santé).

La santé, c’est aussi le dépistage organisé des cancers

Octobre, c’est le mois d’information et de promotion du dépistage organisé du cancer du sein. Espace 19  est très investi dans cet événement, en participant à de nombreuses actions, toujours à la rencontre des habitants du quartier, y compris dans le collectif Flandre Rose.

L’association informe sur les trois dépistages organisés : cancer du sein, cancer colo-rectal et cancer du col de l’utérus. Roukiatou Sissoko a une approche pédagogique sur ces sujets car il faut aller contre les tabous et les peurs. Tous les cancers font peur, l’invisible fait peur.

Pour expliquer ce qu’est un cancer, ce qu’est le dépistage, Roukiatou Sissoko utilise l’imaginaire « Un cancer, ce sont des cellules dans le corps qui sont malades, se multiplient et forment une boule, Et le dépistage, c’est pour chercher cette boule dans le corps ». Et pour que les femmes puissent être au clair avec leur corps, Roukiatou Sissoko montre des schémas anatomiques, qui servent de base d’échange et de dialogue. Car toute animation est participative, il ne s’agit jamais de cours magistraux.

La peur du résultat des examens est universelle. Car pour beaucoup « quand on cherche la maladie, on la trouve ». Même si la plupart des participants aux ateliers comprend à quoi sert le dépistage, le passage à l’acte n’est pas toujours évident. D’autant plus que les courriers reçus de l’Assurance Maladie sont parfois confondus avec de la publicité ! Pour que ces courriers ne partent pas au recyclage, Roukiatou Sissoko les montre dans les ateliers, demande aux participants s’ils ont déjà reçu ce type de lettre et la discussion est initiée aussi à partir de ces courriers.

En savoir + sur Espace 19, sur le site de l’association

plaquette espace 19

La plaquette de l’association (PDF – 2,95 Mo)

L’association Espace 19 est activement présente sur des stands pendant tout Octobre rose, en collaboration avec des partenaires. Rendez-vous les :

  • 15 octobre, de 9 h 30 à 12 h 30 à la maison de santé Michelet (1 Rue Colette Magny – 75019 Paris)
  • 29 et 30 octobre, de 9 h à 16 h, à l’agence Buttes-Chaumont de l’Assurance Maladie (19 Rue de Crimée – 75019 Paris)

Bon à savoir

Collectif Flandre rose, mobilisé contre le cancer du sein et pour le dépistage organisé

Le collectif France rose existe depuis de nombreuses années et se mobilise en faveur du dépistage organisé du cancer du sein. Cette année, il a lancé la campagne Octobre rose en proposant des activités bien-être le 26 septembre place Stalingrad à Paris. Le collectif, ce sont des partenaires qui se sont regroupés car ils se complètent. Cette complémentarité renforce les actions sur le terrain. Il regroupe la Ligue contre le cancer, Adeca75, Espace 19, l’Assurance Maladie de Paris, la Mairie du 19e et l’Agence régionale de Santé ainsi que les habitantes du quartier. Chacun a son rôle et fluidifie les échanges, facilite les actions sur le terrain. Être présents ensemble pour informer et sensibiliser le public qui vient sur les stands, ça permet de répondre à de nombreuses questions santé et de diffuser facilement les messages de prévention en faveur du dépistage organisé des cancers (colorectal, col de l’utérus, sein).
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*