Points clés
  • Le cancer colorectal touche quasiment la même proportion d’hommes et de femmes : respectivement 55% des cas de cancer sont masculins et 45% sont féminins
  • Le cancer colorectal est le troisième cancer le plus fréquent chez l'homme et le deuxième chez la femme
  • Détecté tôt, le cancer colorectal se guérit dans 9 cas sur 10
  • Le test immunologique et son interprétation sont pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie, sans avance de frais pour les assurés ayant reçu l’invitation

Le dépistage organisé du cancer colorectal : un geste simple qui peut sauver la vie

Plus le cancer colorectal est détecté tôt, plus les chances de guérison sont grandes et moins lourds sont les traitements. Un  test immunologique permet de dépister efficacement ce cancer à un stade précoce. Simple d’utilisation, il s’adresse aux femmes et aux hommes âgés de 50 à 74 ans.

test dépistage cancer colorectal

Qu’est-ce que le cancer colorectal ?

cancer colorectal

Le cancer colorectal regroupe deux cancers différents : le cancer du côlon et le cancer du rectum. Ces cancers se développent à partir de cellules qui tapissent la paroi interne du côlon ou du rectum, principalement, par transformation progressive d’un polype bénin ou à partir de lésions bénignes. Le cancer du côlon se déclare généralement après 50 ans  (95% des nouveaux cas, dont 46% après 74 ans) et peut se développer lentement. L’évolution d’un polype en cancer pouvant durer une dizaine d’années, il est donc important de se faire régulièrement dépister.
Chaque année, en France, le cancer colorectal touche plus de 43 000 personnes, se plaçant en troisième position derrière ceux de la prostate et du sein.  Avec plus de 17 000 morts par an, il s’agit du 2e cancer le plus meurtrier derrière le cancer du poumon, or détecté tôt, grâce au dépistage, il guérit dans 9 cas sur 10. Il est donc primordial de se faire dépister, en particulier entre 50 et 74 ans, tous les deux ans. Il est également important d’avoir un suivi à tout âge en cas d’antécédents personnels et/ou familiaux. Le choix des traitements étant adapté à la situation de la personne, il est important de consulter son médecin pour discuter des solutions de traitements possible ainsi que des recommandations de bonnes pratiques.

L’Institut national du cancer rappelle que des comportements à risque peuvent favoriser l’apparition du cancer colorectal :

  • une alimentation déséquilibrée
  • une consommation de viande rouge trop fréquente
  • les consommations régulières d’alcool et de tabac
  • l’inactivité physique et le surpoids

Le dépistage organisé du cancer colorectal

Le dépistage du cancer colorectal fait l’objet d’un programme national organisé  par l’Assurance Maladie.

Tous les 2 ans, les femmes et les hommes âgés de 50 à 74 ans, qui ne présentent ni symptôme, ni facteur de risque particulier autre que l’âge, reçoivent une prise en charge pour réaliser un test de dépistage remis gratuitement par leur médecin traitant. Le test immunologique et son interprétation sont pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie, sans avance de frais. Le dépistage du cancer colorectal permet de détecter suffisamment tôt un cancer ou une lésion précancéreuse pour augmenter les chances de guérison.  Il est donc important de se faire dépister régulièrement.

Un dépistage précoce est d’autant plus crucial en cas d’antécédents familiaux ou de symptômes qui peuvent mettre en alerte.

Il peut s’agir :

  • de traces de sang dans les selles
  • de douleurs coliques intestinales
  • de douleurs abdominales
  • de troubles digestifs inhabituels et persistants
  • de longs ballonnements
  • d’une alternance de diarrhées et de constipations

Comment utiliser le test immunologique pour le dépistage du cancer colorectal

Remis par le médecin à l’occasion d’une consultation, le test de dépistage peut s’effectuer toute l’année.

Simple d’utilisation et indolore, il est à réaliser chez soi. Pour cela, il suffit de  bien suivre les instructions grâce au mode d’emploi fourni avec le test.

 cancer colorectal

Ce test immunologique de dépistage consiste à prélever des échantillons de selles avec un bâtonnet que l’on referme dans un tube, puis et à les envoyer grâce à l’enveloppe T fournie avec le test au laboratoire afin d’y analyser la présence ou non de sang.

Afin de garantir la bonne réalisation du test et de son analyse, il doit être impérativement posté au plus tard 24h après sa réalisation. C’est pourquoi il est recommandé d’éviter de le poster un samedi ou la veille d’un jour férié. Il faut également bien noter la date de réalisation du test sur la fiche d’identification et sur le tube de prélèvement ; en cas d’oubli, le test sera ininterprétable.

Le laboratoire vous transmet les résultats du test sous 15 jours, avec copie à votre médecin traitant et à la structure en charge des dépistages dont vous dépendez.

Si le test de dépistage se révèle négatif, un courrier d’invitation vous est envoyé dans les deux ans qui suivent afin de réaliser un nouveau test. Dans le cas, d’un résultat positif, cela ne signifie pas systématiquement que vous avez un cancer, mais le médecin vous adressera à un gastroentérologue afin de réaliser une coloscopie et rechercher ainsi la raison du saignement.

Il est également possible de consulter les résultats sur internet. Pour cela, il suffit de s’inscrire sur : https://www.resultat-depistage.fr/DCC/home

 

Bon à savoir

Mars bleu : le mois de mobilisation contre le cancer colorectal

Si « Octobre rose » est l'occasion de sensibiliser au dépistage du cancer du sein féminin, « Mars bleu » permet quant à lui d’attirer l’attention sur le dépistage du cancer colorectal. Chaque année, l’Assurance Maladie et ses partenaires se mobilisent  tout au long du mois de mars à Paris. Plus ce cancer est détecté tôt, plus les chances de guérison sont grandes.

Laisser un commentaire

Ce webzine n’a pas vocation à traiter des sollicitations particulières.

Contactez l’Assurance Maladie :
  • par mail via votre compte ameli
  • par téléphone au 36 46 (tarif : service 0,06 € / min + prix appel)

  • Attention à vos données personnelles (numéro de sécurité sociale, nom, adresse….) ! Ne les diffusez pas sur Internet !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *