vaccin HPV
Points clés
  • Environ 8 femmes sur 10 sont exposées aux HPV au cours de leur vie. Dans 60% des cas, l’infection a lieu au début de la vie sexuelle. Elle est donc recommandée aux jeunes filles dès 11 ans.
  • Les vaccins contre les HPV sont des vaccins inactivés, c’est-à-dire qu’ils ne contiennent pas d’agents infectieux vivants, mais un fragment de l’agent infectieux rendu inoffensif.
  • La vaccination prescrite par un médecin est prise en charge à 65 % par l’Assurance Maladie.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Vaccination contre les papillomavirus humains

Chaque année, près de 3 000 nouveaux cas de cancer du col de l’utérus sont diagnostiqués en France. Ils sont dus aux infections liées aux papillomavirus humains et peuvent être dépistés par un frottis. L’Assurance Maladie accompagne la prise en charge du dépistage et de la vaccination dès l’âge de 11 ans.

chiffres papillomavirus humains

Les papillomavirus humains responsables des cancers du col de l’utérus

Les papillomavirus humains (HPV) sont un ensemble de virus extrêmement courants qui se transmettent  lors de contacts sexuels. Il en existe 150 types dont certains cancérogènes, aussi appelés HPV à haut risque.

Au cours de sa vie, une majorité d’hommes et de femmes sera infectée. Le plus souvent sans symptôme. D’ailleurs, dans la plupart des cas les virus s’éliminent naturellement au bout d’un à deux ans, sans conséquence sur la santé.

Dans d’autres cas, l’infection liée aux HPV à haut risque (16 et 18) peut alors entraîner des lésions au niveau du col de l’utérus qui, dix à vingt ans plus tard, peuvent évoluer en cancer du col de l’utérus.

D’après l’Institut national du cancer : « 100% des cancers du col de l’utérus sont attribuables à certains HPV à haut risque. »

La vaccination contre les infections liées aux papillomavirus humains (HPV)

Aujourd’hui en France, la vaccination HPV prévient 70 % des infections en cause dans les cancers du col de l’utérus. Il est recommandé de vacciner les jeunes filles de 11 à 14 ans, avant le début de leur vie sexuelle. Il est possible de faire un rattrapage jusqu’à 19 ans révolus.

Il existe deux vaccins : le Gardasil et le Cervarix.

vaccin HPV

Source : http://www.vaccination-info-service.fr

Le vaccin contre les infections liées aux papillomavirus humains est prescrit par un médecin (généraliste ou spécialiste) et pris en charge à 65 % par l’Assurance Maladie.

À noter que le montant restant est généralement remboursé par les organismes complémentaires (mutuelles) selon les modalités du contrat souscrit.

La procédure doit être menée à son terme avec le même vaccin, deux à trois injections en fonction de l’âge du patient et du vaccin, dans un délai de six mois.

La vaccination (injection) peut être réalisée par un médecin (généraliste ou spécialiste), un infirmier ou une sage-femme.

À noter que dans certains pays, les garçons se font vacciner dès leur plus jeune âge. En France, les hommes ayant des relations homosexuelles peuvent être vaccinés jusqu’à 26 ans.

 La vaccination ne protège pas contre tous les HPV liés au cancer du col de l’utérus. C’est pourquoi, il est nécessaire de se faire dépister par frottis tous les trois ans de 25 à 65 ans. En cas de doute, il est recommandé de consulter un médecin (son médecin traitant, ou un spécialiste, comme le gynécologue par exemple).

En savoir + : dépliant Inca « La vaccination contre les papillomavirus humains (HPV) dès 11 ans – pour se protéger du cancer du col de l’utérus » (PDF – 302,67 Ko)

Bon à savoir

Prévenir le cancer du col de l’utérus : le frottis de dépistage

Le frottis constitue le seul moyen de dépister le cancer du col de l’utérus. Cet examen gynécologique est à destination des femmes. Simple et efficace, il permet de détecter d’éventuelles lésions précancéreuses et cancéreuses. Il permet de soigner plus précocement le cancer, voire d’éviter son apparition. Sur prescription médicale, le frottis est pris en charge à 70 % par l’Assurance Maladie.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Ce webzine n’a pas vocation à traiter des sollicitations particulières.

Contactez l’Assurance Maladie :
  • par mail via votre compte ameli
  • par téléphone au 36 46 (tarif : service 0,06 € / min + prix appel)

  • Attention à vos données personnelles (numéro de sécurité sociale, nom, adresse….) ! Ne les diffusez pas sur Internet !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *