Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Bougez et préservez votre santé

Des exercices à pratiquer chez soi

Atelier sportif à l’espace Santé Active :
des exercices à pratiquer chez soi
© Août 2013 – Cpam Paris – Pierre Cassagne

Le dispositif « Santé Active »  intègre un volet « activité physique » dans son offre. Florian Delporte, éducateur sportif à l’espace Santé Active, donne des pistes pour être bien dans son corps.

En quoi consistent les ateliers sportifs du programme Santé Active ?
J’anime deux ateliers : « Mangez, bougez de A à Z » et « 1, 2, 3 bougez ». Pour le premier, j’interviens avec une diététicienne, qui donne les bases d’une bonne nutrition, tandis que j’explique pourquoi une demi-heure d’activité physique par jour contribue à préserver sa santé. Le second atelier se déroule en salle, avec les personnes inscrites : deux heures de pratique pure, avec au programme le renforcement musculaire. Abdos, cuisses, flexions, je leur montre les exercices qu’elles peuvent pratiquer chez elles en toute sécurité et sans matériel.

Quels sont les bénéfices de la pratique régulière d’une activité physique ?
Lorsque l’on prend l’habitude de pratiquer une activité physique, c’est un rendez-vous avec soi-même qui procure du plaisir. On constate ses progrès tant sur la performance que sur son corps. On a tout à y gagner. On se sent mieux dans sa tête, dans son corps, on est donc plus à l’aise en société. L’activité physique permet aussi d’éliminer les toxines, les graisses, de bien dormir et du coup de mieux gérer son stress. Pratiquer une activité physique régulière contribue aussi à prévenir certaines maladies : hypertension, maladies cardio-vasculaires, diabète, ostéoporose…

Quelques conseils pour les candidats au sport ?
Tout d’abord, choisir une activité sportive en fonction de son âge et de sa(ses) pathologie(s), y aller progressivement. Pour une personne en surpoids, mieux vaut pratiquer la natation que la course à pied. On sent moins le poids de son corps dans l’eau. Pour un diabétique, un sport d’endurance est recommandé car pour fonctionner le muscle a besoin de sucre, ce qui fait baisser le taux de glycémie. Encore une fois, tout dépend de l’état de santé de la personne. La prudence est de mise, c’est la raison pour laquelle je recommande souvent la marche. C’est un bon début pour faire fonctionner tous les muscles en douceur.

Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*