Points clés
  • En France, l'obésité touche 3 à 4% des jeunes de moins de 18 ans et 18% seraient en surpoids.
  • Il est important d’avoir une alimentation variée pour éviter les carences.
  • Bien se nourrir permet aussi d’avoir une bonne hygiène bucco-dentaire.

Avoir une alimentation équilibrée en été… et toute l’année !

L’été est l’occasion de sortir, bouger au grand air et se faire plaisir avec des gourmandises de saison, sans en abuser. Difficile de ne pas faire relâche sur une alimentation équilibrée avec les produits sucrés de l’été. Voici quelques conseils pour y parvenir.

alimentation équilibrée

Une alimentation équilibrée, c’est une alimentation variée

L’avantage en été, c’est qu’il y a beaucoup de fruits et légumes de saison. Même si, comme le rappelle Manuela Tessier, Chargée d’éducation santé à l’Assurance Maladie de Paris, « il ne faut pas abuser de certains fruits, comme les cerises et le raisin, car ils sont plus sucrés. Mais la pastèque et le melon sont aussi très goûteux et peuvent être préparés en brochette, en soupe… » Privilégier les produits comme les compotes et les jus de fruits sans sucre ajouté. Concernant les fruits secs, bien qu’ils soient pleins de vitamines, de minéraux et de fibres, ils sont souvent très sucrés. Éviter les glaces trop régulièrement, cela doit être un plaisir occasionnel.

Astuce de Manuela Tessier : Préparer sa glace à l’aide d’une compote en gourde sans sucre ajouté. Il suffit de la congeler pour obtenir un effet de granité. On peut aussi utiliser un petit suisse aux fruits dans lequel on aura mis un bâtonnet avant de le congeler.

Pour ne pas être en manque d’idée pour associer tous ces aliments, selon les saisons, Nathalie Riant, diététicienne à l’Assurance Maladie de Paris, conseille à tous d’utiliser le site de la fabrique à menus.

Ces deux diététiciennes rappellent que pour le bon développement de l’enfant, il est important qu’il ait quatre repas par jour (petit-déjeuner, déjeuner, goûter, dîner) et qu’il soient variés.

Les féculents (pâte, riz, lentilles) sont aussi importants que les légumes, associer les au cours d’un même repas. Lors des repas où les féculents ne sont pas prévus, ils peuvent être remplacés par du pain.

Le lait et les produits laitiers sont sources de protéines et de calcium. Préférer les yaourts aux produits lactés qui sont plus gras et sucrés. On peut mixer les yaourts avec des fruits ou les aromatiser avec des épices (vanille, cannelle) pour enlever le goût acide, que les enfants n’aiment généralement pas.

Pour vous aider à adopter une meilleure alimentation, il existe le Nutri-score. Basé sur une échelle de 5 couleurs, ce logo vous informe sur la valeur nutritionnelle d’un produit alimentaire.

Bien s’hydrater

Une alimentation équilibrée passe aussi par une bonne hydratation. Choisir de se désaltérer avec de l’eau plutôt qu’avec des sodas trop sucrés.

Si l’enfant a envie de sucré, plutôt que d’utiliser un sirop, il est possible d’aromatiser l’eau en infusant des agrumes, de la menthe, de la citronnelle. Le rooibos aromatisé (sorte de thé) et glacé peut aussi être proposé aux enfants, car il est sans théine et faible en tanins.

Astuce de Manuela Tessier : pour transformer le geste de se désaltérer en une activité ludique et amusante, faites choisir sa gourde à votre enfant et la façon dont il veut l’aromatiser, pour qu’il apprenne à être acteur de son alimentation.

Pratiquer une activité physique

Sortez, bougez, profitez des espaces extérieurs en famille ! Une activité physique et une bonne alimentation sont complémentaires. De plus, l’exposition au soleil peut procurer de 80 % à 90 % de la vitamine D requise, qui joue rôle essentiel dans la fixation du calcium (sans oublier les lunettes et le chapeau de soleil !).

Lorsqu’un enfant est en surpoids, on évite les régimes. On choisit en premier lieu, de stabiliser son poids et de rééquilibrer son alimentation, tout en lui faisant pratiquer une activité physique qui lui plaît.

Lancé en 2001, le Programme National de Nutrition en Santé (PNNS) est un plan de santé publique visant à améliorer l’état de santé de la population en agissant sur la nutrition, l’équilibre entre alimentation et activité physique. Sur le site Manger, Bouger vous trouverez une multitude d’informations sur divers thèmes, tels que les fruits et légumes de saison, gagner du temps et économiser de l’argent en cuisinant.

Le sommeil

Manuela Tessier rappelle combien le sommeil est indispensable au développement cérébral de l’enfant et influe sur l’alimentation. Les enfants qui ne dorment pas assez grignotent davantage et ont plus souvent faim.
Pour être en pleine forme et avoir une alimentation équilibrée, il est conseillé de conserver un rythme de sommeil régulier, même pendant les vacances.

Bon à savoir

L’examen de prévention en santé junior (10-15 ans)

Votre enfant peut bénéficier d'un examen de prévention en santé gratuit. Cet examen, qui se déroule sur une demi-journée, comprend un ensemble de consultations, d'examens médicaux préventifs et des échanges avec des professionnels de santé. Il permet de dépister des troubles qui pourraient interférer avec le bon développement de l’enfant. L’examen de prévention en santé permet aussi d’orienter l’enfant vers des soins si cela s'avère nécessaire. Vous pouvez inscrire votre enfant via le formulaire en ligne ou par téléphone au 01 53 44 59 10.

Laisser un commentaire

Ce webzine n’a pas vocation à traiter des sollicitations particulières.

Contactez l’Assurance Maladie :
  • par mail via votre compte ameli
  • par téléphone au 36 46 (tarif : service 0,06 € / min + prix appel)

  • Attention à vos données personnelles (numéro de sécurité sociale, nom, adresse….) ! Ne les diffusez pas sur Internet !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *