déclaration d’impôts
Points clés
  • 90% des contribuables reçoivent désormais une déclaration de revenus pré-remplie. Si vous avez perçu des indemnités journalières, la somme sera déjà portée sur la déclaration. Le relevé fiscal imprimé depuis votre compte ameli vous permettra de contrôler l’exactitude du montant indiqué.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Déclaration de revenus : pensez à déclarer vos IJ

ImpotsFB, impôts, déclaration d’impôtsSur votre déclaration d’impôts, reportez le montant des indemnités journalières (IJ) imposables perçues en 2014. Pour connaître le montant à déclarer, rendez-vous sur votre compte ameli et téléchargez votre relevé fiscal.

Si vous avez perçu des indemnités journalières (IJ) au titre de la maladie, maternité, accident du travail, maladie professionnelle ou une pension d’invalidité en 2014, vous devez les déclarer en reportant le montant sur votre déclaration d’impôts, dans les cases prévues pour les revenus d’activité (cases 1AJ à 1DJ). Ce montant s’ajoute aux autres salaires et traitements (salaire, pensions de retraite, allocation de préretraite, allocation de chômage, etc.). Pour en savoir plus sur la déclaration d’impôt et obtenir de l’aide pour remplir votre déclaration reportez-vous à la brochure pratique mise à disposition par la Direction générale des Finances publiques, rubrique « Revenus accessoires, indemnités et allocations diverses ».

Attention, certaines indemnités journalières sont exonérées en totalité ou partie. Ainsi, elles sont non imposables lorsqu’elles sont en lien avec une affection de longue durée (ALD) exonérante et pour seulement 50 % de leur montant en accident de travail / maladie professionnelle.

Pour connaître le montant à déclarer, rendez-vous sur votre compte ameli

Cliquez sur « Mes démarches » puis sur « télécharger mon relevé fiscal ». Vous pouvez alors enregistrer  le document au format PDF et/ou l’imprimer afin de le joindre à votre déclaration d’impôts.

Indemnités journalières

 

Le saviez-vous ?
Le relevé fiscal est accessible sur votre compte ameli durant 6 mois. Il convient de le conserver sans limitation de durée comme vos relevés d’indemnités journalières, vos bulletins de salaire, vos relevés de Pôle emploi qui valident également vos droits à la retraite.
En savoir plus sur la conservation des papiers


 

Bon à savoir

Mon compte ameli : un espace personnel qui me rend bien des services Pour créer votre compte ameli : faites une demande de création de compte en vous connectant sur « Je veux un compte », « Je demande mon code provisoire ». À la réception de votre code provisoire par courrier postal, personnalisez votre code, confirmez votre inscription en validant votre email et bénéficiez de tous les services en ligne. Déjà inscrit ? Accédez à votre compte Si vous avez perdu ou oublié votre code, cliquez ici pour recevoir un nouveau code.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

10 commentaires pour cet article

  • Bonjour
    vous pouviez indiquer sur quelle ligne déclarer les IJ d’arret liés à un accident du travail
    merci
    Cordialement

  • Bonjour je suis en ALD depuis novembre 2016 pour un AVC. A ce titre si J’ai bien suivi je n’ai pas à déclarer mes ij? Merci

  • Bonjour,
    J’ai été en congé maternité et normalement les ijs sont versés à l’employeur , pourquoi le déclare ton ?

    • Bonjour,
      L’Assurance Maladie déclare toutes les indemnités journalières, qu’elles soient subrogées (versées à l’employeur) ou non. Votre employeur doit déduire de ses déclarations les IJ reçues de l’Assurance Maladie car les IJ sont déduites de votre salaire brut ainsi que de votre net fiscal par l’employeur.
      Les IJ versées lors d’un arrêt de travail lié à la grossesse sont également imposables.

      Penser à conserver vos relevés d’indemnités journalières sans limitation de durée comme vos bulletins de salaire, ils valident également vos droits à la retraite.

      Bonne journée

  • Etant arrêt maladie depuis le 08/04/2015 je suis passe en invalidité à plus de 60 pour cent le 08/04/2016.
    travailleur frontalier je dépend du système belge.
    comment j aurais du déclarer mon arrêt car redressement fiscal
    merci

    • Bonjour Ludivine,

      Le cas des travailleurs frontaliers est particulier et dépend du pays où s’exerce l’activité. Il convient de se rapprocher de votre organisme de rattachement pour faire le point sur votre situation.
      Si vous exercez votre activité salariée en Belgique et que vous résidez légalement en France où vous retournez chaque jour ou au moins une fois par semaine, vous devez déclarer votre incapacité de travail à la mutualité belge, sans passer par votre CPAM, même en cas d’hospitalisation, dans un délai de :
      – 14 jours pour un ouvrier,
      – 28 jours pour un employé,
      – 48 heures dans les autres situations ou en cas de doute.
      Ce certificat médical doit renseigner le diagnostic, ainsi que la période d’incapacité. Ce certificat doit être complété par un médecin, qu’il soit français ou belge.
      Plus d’information sur le site de la Cleiss – Fiche 4. Incapacité de travail – Maladie
      http://www.cleiss.fr/pdf/guidefrontaliers_be_fr.pdf

      Bonne journée

  • Bonjour je suis en arrêt maladie depuis 2017 et touche à Cévennes titre des IJ
    Hors lorsque je veux imprimer le relevé fiscal 2017 il est noté «pas de relevé fiscal en 2017 »
    Que dois je faire? Merci bcp.

Laisser un commentaire

Ce webzine n’a pas vocation à traiter des sollicitations particulières.

Contactez l’Assurance Maladie :
  • par mail via votre compte ameli
  • par téléphone au 36 46 (tarif : service 0,06 € / min + prix appel)

  • Attention à vos données personnelles (numéro de sécurité sociale, nom, adresse….) ! Ne les diffusez pas sur Internet !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *