Nutri-score, alimentation
Points clés
  • Une bonne hygiène alimentaire est indispensable pour la prévention de nombreuses pathologies.
  • 56,8 % des hommes et 40,9 % des femmes en France sont en surpoids ou obèses. Ces chiffres sont en progression constante et montrent que c’est un problème majeur de santé publique.
  • De nombreuses actions de communication et des aides pratiques comme de la signalétique ou des ateliers sont mises en place pour aider les Français à mieux s’alimenter.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nutri-score, des repères nutritionnels pour manger plus sain

Manger c’est bien. Bien manger, c’est encore mieux. Les recommandations portant sur l’hygiène alimentaire sont indispensables à la prévention de plusieurs pathologies, dont la lutte contre l’obésité. La loi de modernisation de notre système de santé a inscrit dans le droit la possibilité de recommander un système d’étiquetage nutritionnel pour faciliter le choix d’achat du consommateur, au regard de la composition nutritionnelle des produits. Nutri-score est le nouveau logo nutritionnel apposé sur les produits alimentaires. alimentation, Nutri-score, supermarché

Comment s’alimente la population française ?

L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a publié des recommandations dans le cadre du Programme national nutrition santé (PNNS). Il s’agit d’élaborer des références par groupes d’aliments pour satisfaire les besoins nutritionnels de plusieurs populations comme les enfants, les personnes âgées ou encore les femmes enceintes.

Ces repères sont destinés à évaluer les besoins nutritionnels pour prévenir les risques de maladies chroniques en tenant compte des habitudes alimentaires et en évitant les contaminants présents dans les aliments.

Fin 2016, l’Anses a actualité les repères de consommations alimentaires (PDF – 5,25 Mo). Selon cette étude, les consommations de fruits et légumes doivent être renforcées en particulier les légumineux (lentilles, pois et haricots), tandis que celles de charcuterie et de boissons sucrées sont à réduire. Les huiles d’origine végétale (colza ou noix) doivent être privilégiées, comme les fruits à coque sans sel (amandes, noix et noisettes).

La vitamine D, le sodium et le sucre constituent des enjeux forts en matière de santé publique. Il est difficile de déterminer la consommation exacte des Français, mais en ce qui concerne les sucres ajoutés, l’Anses préconise une diminution de ces apports.

Nutri-score, alimentationNutri-score : un nouveau logo s’y repérer

D’après un sondage récent mené par l’Ipsos, plus de la moitié des français se soucient de leur assiette et aimeraient en connaître davantage sur l’origine des denrées alimentaires qu’ils consomment. 57 % des sondés s’inquiètent de la qualité des produits qu’ils consomment. « Les Français disent ne pas avoir assez d’information sur des éléments aussi essentiels que la composition des produits (60%), les proportions exactes des ingrédients (60%)… ».

Le Nutri-score, aussi appelé « 5 C » pour code des 5 couleurs, reprend des principes très facilement compréhensibles : du vert au rouge et de A (bon) à E (à limiter). Le logo concerne la plupart des produits transformés. Il n’est pas utilisé pour les produits non transformés comme les fruits et légumes frais, par exemple.

Nutri-score, alimentation

Plusieurs études ont été menées au cours de l’hiver 2016 pour évaluer la compréhension et l’efficacité des logos et il semble que les consommateurs prennent en compte ces informations, surtout pour ceux qui achètent les produits les moins chers. Si elle est utile, l’apposition du logo Nutri-score est facultative, selon la réglementation européenne en vigueur.

Bon à savoir

Le programme Nutrition Active, votre coach en ligne !

Selon Santé publique France, l’excès de poids concerne près de la moitié de la population en France. Consciente de cet enjeu de santé publique, l’Assurance Maladie propose un accompagnement pour lutter contre cette pathologie nutritionnelle. Le programme Nutrition Active propose 5 ateliers pour apprendre à mieux manger et bouger plus au quotidien : objectif préserver sa santé. Les cinq ateliers du programme :
  • Atelier 1 : atteindre l’équilibre alimentaire
  • Atelier 2 : bouger pour sa santé
  • Atelier 3 : préparer ses courses
  • Atelier 4 : faire les bons choix pendant ses courses
  • Atelier 5 : ranger ses achats et passer à table.
Pour s’inscrire à ce programme, il suffit de remplir le formulaire depuis le compte ameli.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*