Europe, retraite, frais médicaux, dépenses de santé
Points clés
  • En France, la pension de retraite (après avoir exercé une activité salariée) donne droit à la prise en charge des frais médicaux pendant toute la durée de la retraite.
  • Moyennant quelques démarches, il est également possible de bénéficier du remboursement des frais de santé en Europe pendant la retraite.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Retraite en Europe et frais médicaux : quelle prise en charge ?

Retraite Concept, faris médicaux, dépenses de santé

Si vous aviez une activité salariée et percevez une pension de retraite, vous avez droit au remboursement de vos soins durant toute votre retraite. Cette protection sociale ne s’applique pas automatiquement si vous décidez de vous installer en Europe, à votre retraite. Cela va dépendre du pays dans lequel vous avez choisi de vous installer. Le remboursement des frais de santé à l’étranger est possible, sous certaines conditions.

La prise en charge des frais médicaux à la retraite en France

En France, si vous êtes retraité après avoir exercé une activité salariée, la pension de retraite donne droit à la prise en charge de tous les frais médicaux par l’Assurance Maladie. Et ce, pendant toute la durée de la retraite. Le remboursement des soins est également ouvert aux personnes qui n’ont jamais travaillé et qui perçoivent une pension de réversion (une partie de la pension d’un conjoint décédé).

Pensez à mettre à jour votre carte Vitale

Une fois à la retraite, la seule démarche à effectuer pour bénéficier de la prise en charge des dépenses de santé est de mettre à jour sa carte Vitale. C’est la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) qui se charge automatiquement de signaler le changement de situation à votre Caisse primaire d’Assurance Maladie. Bien sûr, il est nécessaire d’avoir demandé auparavant la liquidation de la pension de retraite !

Dans certaines situations, il peut s’avérer utile de contacter l’Assurance Maladie pour être sûr de bénéficier du remboursement des dépenses de santé à la retraite. C’est le cas pour les personnes percevant plusieurs pensions de différents organismes (plusieurs régimes) ou des personnes qui touchent le minimum de pension vieillesse.

À l’étranger, la prise en charge dépend du pays de résidence

Au sein de l’Union Européenne (UE), le remboursement des frais médicaux pendant la retraite dépend des règles en vigueur dans le pays de résidence. Toute personne qui souhaite partir vivre sa retraite à l’étranger en Europe bénéficie d’une nouvelle prise en charge, en fonction de son lieu de résidence.

Trois conditions sont à remplir pour bénéficier de la prise en charge des frais de santé à l’étranger :

  • bénéficier d’une retraite du régime général,
  • résider à long terme dans un pays de l’UE ou un pays ayant signé une convention avec la France,
  • ne pas percevoir de pension de retraite du nouveau pays de résidence.

Contrairement à la retraite en France, il convient de s’acquitter de certaines démarches avant de partir profiter de sa retraite dans un autre pays.

Départ en Europe : les formalités à remplir

Les retraités souhaitant partir vivre dans un pays de l’UE doivent indiquer leur changement d’adresse à l’Assurance Maladie et à leur Caisse de retraite. La restitution de la carte Vitale est facultative. Pour bénéficier de la prise en charge sur place, il faut demander le formulaire E 121/S1 à sa caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat) de rattachement avant le départ.

Le formulaire E121/S1 est une attestation donnant droit aux prestations de santé aux personnes ne résidant pas dans le pays dans lequel elles sont assurées.

>>> En savoir plus

Sur le site ameli

Sur le site du Centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale (Cleiss)

Ce qu’il faut faire en cas de séjour en France… ou ailleurs

Un retraité qui revient en France de manière temporaire peut également bénéficier du remboursement de ses dépenses de santé au cours de son séjour. Pour cela, il suffit de se rapprocher de la Caisse primaire d’Assurance Maladie du dernier lieu d’affiliation ou du département de la Caisse de retraite. Il est bien sûr possible d’utiliser sa carte Vitale, à jour !

Carte Européenne d'assurance maladie détouré et isolé sur fond blancÀ noter

Pour un court séjour en Europe, dans un autre pays que la France, mieux vaut demander une CEAM au moins 15 jours avant de partir : cette carte européenne d’assurance maladie

permet de bénéficier de la prise en charge selon les modalités en vigueur dans le pays. Ces dispositions concernent tous les assurés, retraités ou non !

Bon à savoir

ameli-retraités français de l'étrangerUn site pour les retraité(e)s Français de l’étranger

Le nombre de retraités Français installés à l’étranger et dans les territoires d’Outre-Mer (TOM) s’élevait à près de 9,4% des 13,5 millions de retraités du régime au 31 décembre 2013 (source : Cnav). Pour offrir un service en ligne aux assurés sociaux du régime général retraités installés hors Europe, l’Assurance Maladie propose un site sécurisé dédié : https://www.ameli-rfe.fr/ Le site permet de compléter un formulaire pour la prise en charge des soins réalisés en France lors des séjours temporaires, des retraité(e)s du régime général vivant à l’étranger ou ayant le projet de vivre à l'étranger (hors UE/UEE et la Suisse).
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*