Points clés
  • Les besoins nutritionnels sont variables en fonction de l'âge, du poids, de la taille, du sexe et du niveau d'activité physique. Si vous devez suivre un régime particulier, parlez-en à votre médecin traitant.
  • Le Programme National Nutrition Santé (Pnns) propose neuf repères clés qui sont fondés sur la consommation des différents types d’aliments et sur la pratique régulière d’une activité physique.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Les repères nutritionnels journaliers à la loupe

Bien manger, c’est bon pour la santé. Une bonne alimentation doit « apporter une quantité suffisante des différents nutriments nécessaires pour assurer la couverture de l’ensemble des besoins de l’organisme », pour chacun et à tout âge. Pour s’y retrouver, il existe des valeurs repères, autrement appelées « apports nutritionnels conseillés » ou « repères nutritionnels journaliers » (RNJ). Et pour être assuré d’avoir toutes les clés santé et alimentation, rien de tel que suivre les neufs repères du Programme national nutrition santé (PNNS).

Bien manger, tout un programme

Lancé en 2001 et prolongé en 2006 et 2011, le Programme national nutrition santé (PNNS) est un plan de santé publique visant à améliorer l’état de santé de la population en agissant sur l’un de ses déterminants majeurs : la nutrition. Pour le PNNS, la nutrition s’entend comme l’équilibre entre les apports liés à l’alimentation et les dépenses occasionnées par l’activité physique. L’amélioration de l’état nutritionnel de la population est un enjeu réel. D’où d’autres programmes complémentaires comme le Programme national pour l’alimentation (PNA) et le Plan obésité (PO), qui sont tous porteurs du même message : manger mieux et bouger plus, pour rester en forme.

Pour faciliter la mise en œuvre du programme pour chacun au quotidien, le PNNS a créé 9 repères sur les principaux groupes (fruits et légumes ; produits laitiers ; féculents ; viande, poisson, œuf ; matières grasses ; produits sucrés ; sel ; eau). Le PNNS met aussi à disposition des fiches conseils qui répondent à de nombreuses questions.

Attention, il faut aussi savoir que les repères alimentaires varient en fonction de l’âge et pour les femmes enceintes.

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) met à disposition des documents synthétisant les principaux repères nutritionnels correspondant aux objectifs du PNNS.

Autres pistes pour équilibrer son alimentation, suivre certaines recommandations comme les « apports nutritionnels conseillés » (ANC), définis par l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). Ces valeurs nutritionnelles sont régulièrement révisées pour coller à la réalité. En tant que références, ces valeurs sont traduites en recommandations alimentaires et inscrites dans le PNNS.

Repères de consommation

En matière de repère de consommation, n’oublions pas aussi les repères nutritionnels journaliers (RNJ). Ils indiquent le pourcentage de l’apport journalier conseillé en énergie et en nutriments (matières grasses, graisses saturées, sucres et sel) contenu dans une portion d’aliment. Les aliments sont constitués principalement de trois grandes familles de nutriments (éléments nutritifs apportés par l’alimentation). Il s’agit des glucides (sucres et féculents), des lipides (graisses) et des protéines (que l’on trouve dans la viande, le poisson, les produits laitiers). D’autres nutriments sont essentiels et doivent être apportés par les aliments (vitamines, sels minéraux, oligo-éléments). Une alimentation variée permet de couvrir les apports journaliers recommandés.

Les RNJ sont des valeurs indicatives pour les besoins nutritionnels d’une personne en bonne santé, de poids moyen et ayant une activité physique moyenne. Cela signifie que certaines personnes suivant des régimes particuliers, par exemple les diabétiques, ont d’autres recommandations à suivre. D’où l’intérêt d’un accompagnement particulier, du type sophia, et d’un suivi par un professionnel de santé.

Connaître et surveiller les RNJ favorise une alimentation équilibrée, c’est-à-dire une alimentation adaptée à ses besoins, qui apporte suffisamment d’énergie, avec des portions raisonnables : ni pas assez, qui pourrait conduire à des carences et du grignotage entre les repas, ni trop avec une alimentation trop riche en graisses ou en sucre qui conduirait à des excès de cholestérol, au surpoids ou autres problèmes de santé.

Les repères nutritionnels journaliers (ou GDA en anglais pour Guidelines Daily Amount) sont des informations nutritionnelles supplémentaires, fournies de manière volontaire par les entreprises alimentaires et que l’on retrouve sur les emballages alimentaires.

Exemple d’étiquette

exemple étiquette AJR

Les personnes allergiques ou suivant un régime particulier sont habituées à rechercher ces informations sur les étiquettes. C’est pourtant un réflexe que tous ceux qui souhaitent adopter une bonne hygiène alimentaire devraient adopter.

Voici les valeurs recommandées – GDA ou RNJ

Graph01_FR_Repères nutritionnels

Les valeurs de référence utilisées sur les étiquettes sont celles définies pour les femmes adultes.

Les RNJ de référence pour les enfants ne sont généralement indiqués que sur les étiquettes ou les documents associés aux produits spécifiquement destinés aux enfants.

Pour comprendre les étiquettes, il faut les décrypter comme suit :

gda_fr_Repères nutritionnels

Pour mieux comprendre les informations sur les étiquettes et apprendre à les décrypter, consultez la brochure sur l’étiquetage nutritionnel de la Fédération de l’Industrie alimentaire (FEVIA). (PDF – 927 Ko).

 

Toutes ces informations n’ont qu’un but : vous fournir tous les éléments pour vous que vous puissiez composer une alimentation la mieux variée et équilibrée possible.

Bon à savoir

Lire aussi le dossier « La recette pour bien vieillir passe par l’assiette ! » de l’Institut national de recherche agronomique (Inra).
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*