Points clés
  • Toutes les officines sont concernées par cette mesure. À Paris, cela représente un peu moins de 980 pharmacies.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Comprendre les honoraires de dispensation des pharmaciens

Pharmacist and Client in a DrugstoreDepuis le 1er janvier 2015, les pharmaciens perçoivent de nouveaux honoraires : les honoraires de dispensation. Un changement qui affecte peu les assurés, surtout destiné à valoriser les conseils donnés par les pharmaciens. Ce terme est également présent sur les décomptes de l’Assurance Maladie. Focus sur ce changement avec Pascale Béal, responsable du service en charge de la gestion des conventions avec les professionnels de santé au sein de la Cpam de Paris.

Qu’est-ce que les honoraires de dispensation des officines ?

Il s’agit d’un nouveau mode de rémunération des pharmaciens. Le dispositif prévoit deux catégories d’honoraires. Un honoraire au conditionnement (à la boîte), et un honoraire d’ordonnance complexe pour les ordonnances comportant au moins 5 médicaments.

Quels médicaments sont concernés ?

Tous les médicaments remboursables, prescrits ou non. Par exemple, même si vous achetez du paracétamol en automédication, l’honoraire au conditionnement s’applique.

Pourquoi ces rémunérations ont-elles été mises en place ?

Elles sont destinées à valoriser le rôle de professionnel de santé du pharmacien et sa fonction de conseil au moment de la dispensation des médicaments : validité de l’ordonnance, vérification de la posologie, prévention de la iatrogénie médicamenteuse (effets indésirables), conseils aux patients… Ainsi, la rémunération des pharmaciens dépend moins du prix des médicaments et des volumes de boîtes vendues.

À combien s’élèvent-ils ?

L’honoraire de dispensation au conditionnement s’élève à 0,82 euro par boîte. Dans le cas d’un traitement trimestriel (une boîte pour trois mois), il s’élève à 2,21 euros. L’honoraire d’ordonnance complexe s’élève à 0,51 euro par ordonnance, qui s’ajoute à l’honoraire par boîte.

Qui paye les honoraires de dispensation ?

La prise en charge des honoraires est identique à celle des médicaments. L’honoraire de dispensation par boîte est pris en charge par l’Assurance Maladie obligatoire et par la complémentaire santé. L’honoraire d’ordonnance complexe est seulement pris en charge par l’Assurance Maladie. En cas d’automédication, ni les honoraires, ni les médicaments ne sont pris en charge.

En pratique, que changent ces honoraires pour l’assuré ? Comment est-il informé ?

Ils ne changent rien pour l’assuré qui n’a pas de démarche supplémentaire à faire pour être remboursé. Les honoraires sont indiqués sur le ticket Vitale imprimé sur l’ordonnance. Il comporte le détail de la partie à payer par l’assuré et de la partie prise en charge par l’Assurance Maladie et par la complémentaire santé.

 

Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

78 commentaires pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*