magazine de l’assurance maladie de paris

Services aux assurés

L’arrêt de travail pour maladie : IJ or not IJ

Mis à jour le 28/04/2022 | 2 min de lecture

IJ or not IJ ? Tout est dans la déclaration ?
Votre médecin vient de vous prescrire un arrêt de travail pour maladie : découvrez en moins de 2 minutes les formalités à accomplir.

IJ or not IJ ? Tout est dans la déclaration

Votre médecin vient de vous prescrire un arrêt de travail pour maladie : découvrez en moins de 2 minutes les formalités à accomplir.

L’Assurance Maladie est surtout connue pour sa mission de « remboursement des soins ». Les indemnités journalières durant les arrêts maladie, les congés maternité et les arrêts dus à un accident du travail ou une maladie professionnelle, ainsi que les pensions d’invalidité font partie du service des prestations en espèces.

Versement des IJ

Sauf dispositions conventionnelles (ou contractuelles) plus favorables, les indemnités journalières sont versées après un délai de carence de 3 jours. Par exemple, en cas d’arrêt à partir du 1er juin, les IJ sont versées à partir du 4 juin. Le délai de carence s’applique à chaque arrêt de travail, sauf dans les cas suivants :

  • reprise d’activité entre 2 arrêts de travail n’ayant pas dépassé 48 heures,
  • arrêts de travail successifs dus à une affection de longe durée (ALD).

Les IJ sont dues pour chaque jour calendaire d’interruption de travail. Votre Caisse primaire d’Assurance Maladie les verse tous les 14 jours. Vous recevez une relevé pour ces versements. Vous pouvez consulter ces relevés dans votre compte ameli.