santé à l’étranger
Points clés
  • Vacances, études, travail à l'étranger, quelle que soit la situation il est important de se renseigner avant le départ sur les modalités nécessaires à la prise en charge de ses soins de santé.
  • Avant de partir, il est conseillé d’être à jour des vaccins dits universels (DTP, BCG, ROR) et de vérifier les vaccins recommandés ou obligatoires selon la destination.
  • La délivrance de médicaments pour un séjour à l’étranger de plus de 1 mois est exceptionnelle. Elle est strictement encadrée et réglementée
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

[Ma santé? Je gère… ] Ma santé à l’étranger

Les voyages forment la jeunesse… Certes, mais partir à la découverte d’autres horizons c’est aussi le faire avec un minimum de précautions. Donc dans sa valise, on pense au nécessaire pour sa protection sociale et sa santé à l’étranger : on n’oublie pas la trousse de soins, d’être à jour de ses vaccins, d’avoir sa CEAM (carte européenne d’assurance maladie) si on part en Europe… Des bonnes pratiques à adopter à tout âge et avant chaque départ à l’étranger.

Santé à l’étranger, les bonnes pratiques

La trousse de soins et les médicaments

Compagnon indispensable de tout voyage, la trousse de soins est essentielle pour soigner des problèmes de santé, du plus petit bobo jusqu’à la maladie. Elle doit être adaptée à chaque voyage selon la destination. Demandez conseil à votre pharmacien pour constituer la trousse de soins la plus adaptée à la destination.

Vous suivez un traitement ? Pensez à demander à votre médecin d’établir l’ordonnance en DCI (dénomination commune internationale d’un médicament). Cette ordonnance en DCI permet de recevoir le traitement sans erreur, et de passer les contrôles de douane avec ses médicaments, en toute tranquillité, sans barrière de langue.

Si vous suivez un traitement régulier et que vous avez besoin d’une délivrance de médicaments supérieure à 1 mois, il y a une procédure à suivre. Le délai de réponse pour obtenir l’accord de la délivrance de médicaments est de 15 jours. Pensez alors à le faire assez tôt pour partir avec suffisamment de médicaments pour couvrir de 1 à 6 mois de séjour.

La vaccination et le carnet de vaccination

Selon la destination, il peut être conseillé de consulter son médecin traitant pour aborder cette question de la santé à l’étranger et de la vaccination, et ainsi avoir un avis médical sur les vaccins ou les rappels à faire.

Car, même s’ils ne sont plus obligatoires en France, certains vaccins sont indispensables dans d’autres pays. C’est particulièrement le cas dans des pays d’Europe de l’Est ou d’Asie.

La vaccination, c’est pouvoir se protéger des infections et  permettre de ne pas tomber malade durant le séjour et au retour en France.

Vérifier son carnet de vaccination plusieurs semaines avant le départ est l’occasion de se mettre à jour si besoin, et d’avoir le temps pour effectuer les éventuels rappels.

carnet de vaccination

Notre conseil : Le site France Diplomatie recense les conseils aux voyageurs, pays par pays, depuis la rubrique « Conseils aux voyageurs »

Santé publique France a publié les recommandations sanitaires pour les voyageurs, édition 2018 (PDF – 2,3 Mo)

L’Institut Pasteur propose des conseils pour préparer son voyage en détaillant la vaccination par pays.

Lire aussi l’article Quelle vaccination spécifique avant un voyage à l’étranger ?

Santé à l’étranger, le + de l’Assurance Maladie pour l’Europe

La carte européenne d’assurance maladie (CEAM) pour des séjours temporaires en Europe

carte européenne d’assurance maladie (CEAM)

Que cela soit pour des vacances, pour les études, le travail, un court ou un long séjour, en Europe, se procurer la carte européenne d’assurance maladie (CEAM) permet d’accéder aux soins plus facilement.

La CEAM est délivrée gratuitement et atteste de ses droits à l’assurance maladie française. Valable deux ans, elle permet de bénéficier d’une prise en charge pour les soins nécessaires et imprévus en Europe, ou dans un État de l’Union européenne/Espace économique européen (UE/EEE) ou en Suisse.

Pour la commander c’est simple et rapide, il  suffit de se connecter à son compte ameli (sur le site ou à partir de l’application). Prévoir d’en faire la demande au moins 15 jours avant son départ pour la recevoir à temps. La CEAM est envoyée par courrier.

En cas d’urgence ou de demande  tardive, il est possible de télécharger, depuis son compte ameli, un certificat provisoire, valable 3 mois qui permet d’attester de ses droits.

Bon à savoir

Prise en charge des soins hors Europe

Avant votre départ, quelle que soit la destination, renseignez-vous sur l'état sanitaire du pays et sur les frais médicaux qui resteront éventuellement à votre charge. Dans certains pays, les soins, notamment hospitaliers, coûtent très chers. Il est donc prudent d'être couvert par un contrat d'assurance ou d'assistance. Le site France Diplomatie recense les conseils aux voyageurs, pays par pays, depuis la rubrique « Conseils aux voyageurs » Hors Europe, les soins sont pris en charge par l’Assurance Maladie, sous certaines conditions et sans garantie de couvrir la totalité des frais engagés. Seuls les soins urgents imprévus et imprévisibles peuvent être éventuellement pris en charge par la sécurité sociale française. Le remboursement des soins sera ou non accordé à l'assuré, après vérification de sa situation et dans la limite des tarifs forfaitaires appliqués en France. En cas de refus de remboursement, aucune contestation n'est possible. Si vous recevez des soins à l'étranger vous devez régler les frais médicaux sur place, que les soins soient reçus dans un hôpital ou non, que cela soit dans le secteur public ou privé. Vous devez conserver les justificatifs des dépenses de santé et les présenter à votre retour à la caisse d'assurance maladie, accompagné du formulaire cerfa n°12267*04 "soins reçus à l'étranger". >>> Lire l’article « Soins reçus à l’étranger, comment se faire rembourser au retour »
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

2 commentaires pour cet article

  • Bonjour sa sera pour avoir une carte internationale comme je pars en vacances dans mon pays d’origine en Algérie pendant 4 semaine du 12 juillet au 11 août il me faudrait avant vendredi c’est urgent car je pars dans 5 jour sa sera possible de l’avoir avant svp madame monsieur veuillez agréer madame monsieur de mes salutations X XXX

    • Bonjour,

      Ce blog n’a pas vocation à traiter des cas individuels et pour des raisons de confidentialité nous ne traitons aucun dossier via ce support.

      La carte internationale n’existe pas. C’est la carte européenne d’assurance maladie (CEAM) qui permet de bénéficier d’une prise en charge des soins prodigués lors de séjours temporaires en Europe, ou dans un État de l’Union européenne/Espace économique européen (UE/EEE) ou en Suisse.
      Si vous avez besoin de recevoir des soins en Algérie, il faut savoir que dans un pays hors Union européenne / Espace économique européen (UE/EEE) et Suisse, seuls les soins médicaux imprévus et urgents pourront éventuellement être pris en compte ; ils peuvent être dispensés en milieu hospitalier ou non hospitalier, en secteur public ou privé. Le montant de remboursement versé ne pourra excéder le remboursement qui aurait été accordé si les soins avaient été reçus en France.

      Pour en savoir plus sur la prise en charge des soins à l’étranger :
      https://www.ameli.fr/paris/assure/droits-demarches/europe-international/protection-sociale-etranger/soins-programmes-etranger
      Plus d’information sur le site du CLEISS http://www.cleiss.fr/particuliers/retour_en_france_soins_a_l_etranger.html

      Si vous dépendez du régime général, et afin de faire le point sur votre dossier, nous vous invitons à prendre directement contact avec l’Assurance Maladie :
      – Par mail via votre compte ameli http://bit.ly/merciameli
      – Par téléphone au 36 46 (Tarif : service 0,06 € / min + prix appel)

      Bonne journée

      Attention à vos données personnelles. Ne les diffusez pas sur Internet. Par respect pour vos données personnelles, nous avons supprimé tous les éléments concernant vos informations de contact.

Laisser un commentaire

Ce webzine n’a pas vocation à traiter des sollicitations particulières.

Contactez l’Assurance Maladie :
  • par mail via votre compte ameli
  • par téléphone au 36 46 (tarif : service 0,06 € / min + prix appel)

  • Attention à vos données personnelles (numéro de sécurité sociale, nom, adresse….) ! Ne les diffusez pas sur Internet !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *