maladie de Parkinson
Points clés
  • En France, environ 200 000 personnes sont atteintes de la maladie de Parkinson. Un malade sur deux est, diagnostiqué à 58 ans en moyenne. 17% des malades ont moins de 50 ans.
  • La maladie de Parkinson est la deuxième maladie neurodégénérative la plus fréquente en France après la maladie d'Alzheimer.
  • La maladie de Parkinson est une affection chronique de longue durée (ALD). Les soins liés à la maladie sont pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie.
  • La maladie de Parkinson est inscrite au tableau des maladies professionnelles du régime agricole en raison du risque établi lors de l'exposition aux pesticides.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Vivre avec la maladie de Parkinson

La journée mondiale de la maladie de Parkinson a lieu le 11 avril, date anniversaire du docteur Parkinson. L’occasion de sensibiliser tout le monde sur cette affection neurologique complexe, nécessitant une prise en charge spécifique et un suivi strict.

maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson, en bref

La cause de la maladie de Parkinson est inconnue et très rarement héréditaire. Cette maladie neurologique chronique dégénérative se manifeste par des tremblements, des mouvements raides (hypertonie) et lents (akinésie). La destruction progressive des neurones entraîne une carence en dopamine, une hormone indispensable au contrôle des mouvements. D’autres symptômes secondaires tels qu’une baisse des capacités de mémoire, un ralentissement de la pensée, des troubles de l’attention et du sommeil peuvent accompagner la maladie. Les conséquences de la maladie sont autant physiques, que psychologiques (dépression et anxiété excessive).

C’est une maladie chronique, évoluant sur plusieurs années ou plusieurs décennies.

Suivi médical et parcours de soins de la maladie de Parkinson

Le diagnostic de la maladie de Parkinson repose sur les symptômes et un examen clinique, généralement complété par l’avis spécialisé d’un neurologue. Le suivi médical de la maladie de Parkinson s’effectue sur la durée et nécessite l’intervention de plusieurs professionnels de la santé : médecin traitant, neurologue, gériatre, kinésithérapeute, orthophoniste et ergothérapeute.

Bien qu’il n’existe pas à ce jour de traitement pour guérir de la maladie, des médicaments permettent toutefois de retarder son évolution et de soulager les symptômes. Une fois le diagnostic établi, l’équipe met en route le traitement. Il repose sur la prise de médicaments (L-dopa) pour compenser le manque de dopamine, des séances de kinésithérapie, d’ergothérapie et de rééducation orthophonique en fonction des besoins du patient. En complément, des mesures hygiéno-diététiques visent à améliorer son confort quotidien.

Le suivi régulier par l’équipe permet de prévenir toute éventuelle complication, de veiller à l’efficacité du traitement et de l’adapter en fonction de la situation.

La maladie de Parkinson étant une affection chronique de longue durée (ALD), les soins prescrits liés à la maladie sont pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie.

Has Parkinson

Document sur la prise en charge de la maladie de Parkinson (PDF – 77,8 Ko / source : Haute Autorité de Santé – octobre 20117)

Bon à savoir

La carte médicale Parkinson pour éviter les ruptures de traitements

À l’initiative de France Parkinson, le patient peut disposer d’une carte médicale Parkinson où figurent des informations essentielles sur sa pathologie, le traitement qu’il suit et les coordonnées des personnes (proches et médecins) à contacter. En cas d’accident, elle permet ainsi d’éviter que le patient cesse de prendre ses médicaments. Cette carte est reconnue par le Ministère de la Santé. Télécharger la carte médicale Parkinson depuis le site France Parkinson (PDF - 84,6 Ko)
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*