dents blanches
Points clés
  • Fumer est aussi mauvais pour la santé bucco-dentaire. La nicotine et le goudron attaquent les dents, les gencives et les lèvres, augmentant le risque de caries et de parodonties.
  • Quelques semaines après l’arrêt du tabac, l’amélioration est visible sur l’apparence des dents. Il est recommandé de faire un point avec son dentiste.
  • Le détartrage et le blanchiment dentaire peuvent réduire le jaunissement et les tâches. Le blanchiment dentaire est une pratique encadrée, qui doit être suivie par un professionnel de santé.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Retrouver des dents blanches après l’arrêt du tabac

Les dents jaunies et tachées comptent parmi les effets secondaires du tabagisme. Arrêter de fumer permet de retrouver des dents blanches et un beau sourire. Le dentiste peut recommander d’autres solutions, comme le détartrage et le blanchiment dentaire. Cette dernière pratique est encadrée. 

dents blanches

La nicotine, néfaste pour les dents blanches

Le tabagisme provoque de nombreux effets secondaires qui ont un impact sur la qualité de vie. C’est aussi le cas sur la santé bucco-dentaire : le tabac favorise une mauvaise haleine (halitose), une perte d’élasticité des muqueuses et un risque de déchaussement des dents.

En plus des caries ou des parodonties, la cigarette accélère très fortement le jaunissement des dents. Le goudron et les produits toxiques contenus dans les cigarettes entraînent une coloration jaune et l’apparition de tâches. Même les dents blanches des jeunes fumeurs finissent par jaunir. C’est aussi visible sur ceux qui fument depuis peu.

Arrêter de fumer pour une meilleure santé bucco-dentaire

Lors de l’arrêt du tabac, la progression des tâches jaunes sur les dents est stoppée. Quelques semaines après la dernière cigarette, les tâches commencent à s’estomper. Ce délai peut varier selon les habitudes des fumeurs : le temps passé à fumer bien sûr, mais aussi l’intensité de l’aspiration ou la position de la cigarette. Retrouver des dents blanches peut prendre du temps, et aller voir un dentiste est fortement conseillé.

Arrêter de fumer réduit les risques sur la santé liés au tabagisme, et il est aussi bénéfique pour la santé bucco-dentaire. Une consultation chez le dentiste est recommandée pour vérifier l’état des dents, surveiller d’éventuelles caries ou une parodontie. À cette occasion, le chirurgien-dentiste fait le point sur les traitements possibles pour retrouver des dents blanches. Cela peut commencer par un détartrage. Il consiste à éliminer le tartre et la plaque dentaire pour recréer un environnement sain.

Notre conseil : pour trouver un dentiste, utilisez l’annuaire santé d’ameli : vous pouvez trouver un professionnel de santé selon sa localisation et/ou les soins qu’il pratique. Sa fiche indique ses principaux tarifs, et s’il exerce en secteur 1 ou secteur 2.

 

Ce qu’il faut savoir sur le blanchiment des dents

Le blanchiment des dents consiste à placer un gel blanchissant sur les dents à l’aide d’une gouttière. Un diagnostic dentaire est effectué au préalable, ainsi qu’un détartrage. La gouttière doit être réalisée sur mesure, généralement par un prothésiste.

En raison des précautions qu’il demande, l’Ordre national des chirurgiens-dentistes préconise que le blanchiment des dents soit effectué par un professionnel de santé. Le gel blanchissant contient en effet du peroxyde d’oxygène, un produit qui peut être dangereux pour la santé lorsqu’il n’est pas correctement dosé. Depuis 2013, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) autorise l’usage du peroxyde d’oxygène aux seuls dentistes dès lors que la concentration dépasse 0,1 %.

Attention, même s’il est réalisé par un dentiste, le blanchiment n’est pas remboursé par la Sécurité sociale. Certaines complémentaires santé proposent un remboursement, généralement sous forme de forfait.

Notre conseil : Demandez un devis dentaire auprès de votre chirurgien-dentiste et renseignez-vous auprès de votre complémentaire santé pour connaître votre reste à charge.

Le détartrage est pris en charge par l’Assurance Maladie à 70 % du tarif conventionnel.

Bon à savoir

Consulter son dentiste une fois par an : c’est le bon réflexe !

La visite de contrôle annuelle est conseillée pour une meilleure santé dentaire. Elle permet de repérer plus rapidement une carie ou une maladie parodontale, et donc d’arrêter leur évolution avant même les premières douleurs. Lors de cette visite de contrôle, un détartrage dentaire peut également être proposé. Il s’agit d’un soin simple et sans douleur qui consiste à retirer le tartre pour réduire les risques de caries ou de maladies de la gencive.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Ce webzine n’a pas vocation à traiter des sollicitations particulières.

Contactez l’Assurance Maladie :
  • par mail via votre compte ameli
  • par téléphone au 36 46 (tarif : service 0,06 € / min + prix appel)

  • Attention à vos données personnelles (numéro de sécurité sociale, nom, adresse….) ! Ne les diffusez pas sur Internet !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *