malade hiver
Points clés
  • Dès l’apparition de virus hivernaux, il est important pour les personnes fragiles de demander un avis médical afin d’éviter l’apparition de complications
  • En hiver, les « gestes barrière » sont à adopter pour éviter de contaminer ses proches ou ses collègues
  • Le meilleur moyen de combattre la grippe en hiver est la vaccination

Les maux de l’hiver : adopter les bons réflexes pour ne pas tomber malade

Grippe, gastro-entérite et bronchiolite sont parmi les principales infections dues à des virus hivernaux. Les maladies de l’hiver  affectent des millions de personnes chaque année. Quelques bonnes pratiques sont à adopter pour éviter de tomber malade à cette période.

femme au lit avec un rhume

Les maladies de l’hiver

Fièvre, maux de tête, toux, écoulement nasal, courbatures dues à un état grippal… Chaque hiver, ces symptômes touchent des millions de Français.  Les maladies de l’hiver sont une menace importante, surtout pour les enfants et pour les personnes âgées et fragiles pouvant souffrir de maladies cardiaques, pulmonaires ou immunitaires.

vaccination, vaccin antigrippal, grippe saisonnière

Parmi les maladies hivernales, on trouve :

Pour rester en bonne santé en hiver, il est important de savoir comment prévenir  et soigner les infections de saison.

Les réflexes à adopter pour éviter d’être malade en hiver

La durée de vie d’un virus peut atteindre plusieurs jours. Si vous êtes malade, vous devez prendre certaines mesures pour éviter de contaminer votre entourage.

grippe saisonnière

Être à jour de ses vaccins

Dans un premier temps, il faut mettre à jour ses vaccins contre :

Ces vaccins sont notamment obligatoires chez le nourrisson .

Se faire vacciner contre la grippe

Le vaccin contre la grippe est également très efficace, en particulier pour les personnes fragiles : les personnes âgées  ou atteintes d’affections chroniques et les femmes enceintes.

En aidant à combattre le virus et en diminuant le risque de complications, le vaccin antigrippal peut sauver des vies, surtout à l’approche de l’hiver pour se protéger soi et ses proches.

Appliquer les gestes barrières

Face aux infections virales, il existe des gestes simples pour se protéger et protéger son entourage des virus hivernaux. Adoptés au quotidien, ils permettent de réduire la transmission des virus.

  • Se laver les mains : de façon régulière ou en utilisant une solution hydro-alcoolique
  • Tousser et éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Utiliser un mouchoir à usage unique
  • Porter un masque jetable ou lavable
  • Rester à distance des autres et limiter les contacts
  • Aérer chaque pièce de vie plusieurs fois par jour (quelques minutes toutes les heures si possible)

Les autres conseils à suivre pour rester en bonne santé en hiver

En hiver, il est important de conserver un régime alimentaire équilibré qui apporte l’ensemble des nutriments nécessaires. L’organisme dépense très peu de calories supplémentaires durant les grands froids, c’est pourquoi il ne faut pas manger davantage en hiver. ll est aussi conseillé de consommer du miel connu pour ses vertus antibactériennes.

Certains aliments sont également  à éviter en cas de gastro-entérite : les aliments gras, les fibres ainsi que les légumes verts ou crus.

Il faut également veiller à bien s’hydrater en buvant de l’eau et des boissons chaudes.

Le sport et le sommeil sont par ailleurs d’excellents alliés pour rester en bonne santé. 

L’exercice aide à l’auto nettoyage des voies respiratoires. Une activité physique de 30 à 40 minutes pratiquée trois fois par semaine est recommandée.

Un organisme fatigué est fragilisé et se défend moins bien contre les agressions. C’est pourquoi un minimum de huit heures de sommeil par nuit est recommandé afin d’obtenir un sommeil de qualité pour votre santé

L’arrêt du tabac est également une bonne façon de se protéger des infections puisque le tabac fragilise l’appareil respiratoire.

Enfin, en cas de maladie entraînant des complications sur l’état de santé général,  il ne faut pas hésiter à consulter un médecin. Surtout pour les personnes fragiles pouvant rencontrer des difficultés respiratoires ou de fièvre prolongée.

Bon à savoir

GrippeNet : être acteur de la surveillance de la grippe

Devenez acteur de la surveillance de la grippe en quelques clics. Pour cela, il suffit de s’inscrire et de décrire pendant toute la saison grippale les symptômes de l’infection. Une adresse mail suffit pour recevoir toutes les semaines un questionnaire afin de connaître la présence ou non de symptômes grippaux.

Cliquer sur ce lien pour rejoindre GrippeNet.fr

2 commentaires pour cet article