grippe, travail, prévention
Points clés
  • En 2016-2017, l’épidémie de grippe a débuté précocement, dès début décembre. Sur la période, le nombre de consultation pour syndrome grippal s’est élevé à 1,9 million.
  • Tous les ans, un nouveau vaccin adapté à la souche circulante est développé.
  • La vaccination contre la grippe se fait en une seule injection, chaque année, à l'automne.
  • Il faut environ 2 semaines après le vaccin pour être protégé.
  • Trois vaccins grippaux inactivés sont commercialisés en 2017 : Influvac°, Immugrip°et Vaxigrip°

Vaccination antigrippale : qui peut faire le vaccin ?

Chaque année, la grippe saisonnière sévit, avec des conséquences plus ou moins lourdes, pouvant aller jusqu’au décès. La vaccination antigrippale est fortement recommandée, surtout pour les publics fragiles et ceux les plus exposés. L’Assurance Maladie prend en charge les frais pour les personnes ayant reçu un bon de vaccination. L’injection peut être pratiquée par un médecin, un infirmier ou une sage-femme pour les femmes enceintes et l’entourage du nouveau-né. Le vaccin est délivré gratuitement en pharmacie sur présentation du bon de prise en charge.

vaccination antigrippale, grippe saisonnière

Rappel : la grippe est une maladie sérieuse

La grippe saisonnière fait partie des virus les plus surveillés. Chaque année, elle est responsable d’une surmortalité hivernale. Santé publique France – Institut national de veille sanitaire (InVS) estime ainsi à 14 400 décès liés à la grippe en 2016-2017.

Il s’agit d’une infection respiratoire aiguë et très contagieuse. Elle se traduit par une forte fièvre, une fatigue intense, des douleurs musculaires, des maux de tête et une toux sèche. Chez certaines personnes, elle s’accompagne de troubles respiratoires.

En raison de son caractère épidémique et de ses complications, un dispositif de surveillance est activé dès la mi-octobre par l’InVS. Il se poursuit jusqu’en avril.  Une campagne de vaccination et de sensibilisation a débuté le 6 octobre.

vaccination antigrippale, grippe, rhume

La vaccination antigrippale recommandée pour  les personnes fragiles

grippe, vaccination antigrippaleIl existe trois types de virus de la grippe, chacun comprenant plusieurs souches. La composition du vaccin contre la grippe saisonnière évolue donc chaque année. Mais les publics concernés restent les mêmes : il s’agit surtout de protéger les personnes fragiles. Notamment celles âgées de plus de 65 ans, particulièrement touchées par la surmortalité due à la grippe saisonnière.  En 2016-2017, 90 % des 14 400 décès attribués à la grippe concernaient des seniors de plus de 75 ans.

La vaccination est également fortement recommandée pour les femmes enceintes, pour les proches (soignants ou familles) de personnes présentant un risque sévère : personnes âgées ou nourrissons fragiles par exemple. Elle est tout aussi recommandée en cas d’affection cardiaque ou respiratoire, de maladie hépatique chronique avec ou sans cirrhose ; ou en cas d’obésité.

La vaccination antigrippale : coûts et modalités pratiques 

La vaccination antigrippale est prise en charge à 100 % (vaccin + injection) pour les patients pris en charge à 100 % au titre d’une affection de longue durée (ALD) pour laquelle la vaccination est recommandée.

La délivrance du vaccin est gratuite pour les personnes présentant le bon de vaccination, qui a été envoyé par l’Assurance Maladie. Le vaccin est à retirer en pharmacie.

L’injection du vaccin par un médecin, une infirmière ou une sage-femme est remboursée au taux habituel. C’est-à-dire que l’acte de vaccination est remboursé à hauteur de 70% du tarif conventionnel par la Sécurité sociale s’il est effectué par un médecin lors d’une consultation et à hauteur de 60 % s’il est réalisé par un ou une infirmière.

 

Astuce : pour trouver un professionnel de santé proche de chez vous, et connaître ses coordonnées, les tarifs des consultations et de certains médicaux, consultez l’annuaire santé d’ameli : http://annuairesante.ameli.fr/

Bon à savoir

Pour les assurés qui ont reçu le bon, la prise en charge est à 100%

L’Assurance Maladie a envoyé depuis le mois d’octobre un bon de vaccination aux personnes considérées à risque : les personnes âgées par exemple, ou les personnes ayant déjà été vaccinées contre la grippe saisonnière, ou les personnes les plus exposées au virus (par exemple les personnels soignants). À noter que les médecins disposent d’un bon de prise en charge sur leur Espace Pro d’ameli pour prescrire le vaccin aux personnes éligibles à la vaccination mais n’ayant pu être invitées par l’Assurance Maladie. Demandez conseil à votre médecin lors d’une consultation.

Un commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Ce webzine n’a pas vocation à traiter des sollicitations particulières.

Contactez l’Assurance Maladie :
  • par mail via votre compte ameli
  • par téléphone au 36 46 (tarif : service 0,06 € / min + prix appel)

  • Attention à vos données personnelles (numéro de sécurité sociale, nom, adresse….) ! Ne les diffusez pas sur Internet !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *