sans tabac
Points clés
  • L’usage du tabac est la principale cause évitable de mortalité dans le monde.
  • L’épidémie mondiale de tabagisme fait près de 6 millions de morts chaque année, dont plus de 600 000 sont des non-fumeurs qui meurent d’avoir respiré la fumée des autres.
  • En France, le tabac est responsable d'un décès sur huit

31 mai : journée mondiale sans tabac

Le 31 mai de chaque année, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et ses partenaires célèbrent partout dans le monde la journée mondiale sans tabac, mettant en lumière les risques pour la santé associés à l’usage du tabac et préconisant des politiques efficaces pour réduire la consommation.

sans tabac

 

2019, tabac et santé pulmonaire

Le but ultime de la Journée mondiale sans tabac est de contribuer à protéger les générations actuelles et futures non seulement des conséquences dévastatrices de la consommation de tabac, mais aussi des problèmes sociaux, environnementaux et économiques liés à l’usage du tabac et à l’exposition à la fumée du tabac.  En 2019, le focus est mis sur “le tabac et la santé pulmonaire”. La campagne mis en place sensibilise aux effets négatifs que le tabac a sur la santé pulmonaire. Mais aussi sur le rôle fondamental des poumons dans la santé et le bien être de tous.

Cette campagne annuelle est l’occasion de sensibiliser le public aux effets nocifs et mortels de l’exposition au tabagisme ou à la fumée sur la santé pulmonaire. Il s’agit principalement du cancer du poumon et des maladies respiratoires chroniques dont la BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive).  Sans oublier de rappeler que le tabac peut également être à l’origine d’autres pathologies : maladies cardio-vasculaires, bronchites chroniques, diabète, eczéma, etc.

Arrêter de fumer réduit les risques de mortalité liés aux maladies cardiovasculaires et au cancer broncho-pulmonaire. Pour stopper la dépendance tabagique, il existe plusieurs méthodes.

Des aides pour arrêter de fumer

Le fumeur peut passer par plusieurs étapes avant le sevrage définitif et rencontrer des obstacles qui varient selon chacun. Certains de ces obstacles sont liés aux habitudes de vie, d’autres sont directement liés à la dépendance au tabac. Pour réussir son sevrage tabagique, l’accompagnement par un professionnel de santé est essentiel pour aider le fumeur  dans sa démarche. La Haute Autorité de Santé (HAS) rappelle d’ailleurs qu’un fumeur a 80% plus de chance d’arrêter le tabac lorsque celui-ci est suivi par un médecin.

Les dispositifs pour inciter les fumeurs à arrêter le tabac sont nombreux et l’Assurance Maladie propose différentes stratégies contre le tabagisme, de la prévention à des ateliers de sevrage pour accompagner les assurés qui souhaitent arrêter de fumer.
Lorsque l’on souhaite arrêter de fumer, il existe plusieurs méthodes pour réduire les effets du manque et augmenter ses chances de réussite. Les substituts nicotiniques font partie des traitements qui peuvent être conseillés par les professionnels de santé. Il s’agit de médicaments à base de nicotine que l’on utilise pour soulager les symptômes liés au manque quand on arrête de fumer. Ils existent sous plusieurs formes : patchs (à diffusion lente) ou formes orales d’action rapide (gommes, pastilles, comprimés à sucer…). Ils contiennent un dosage en nicotine plus ou moins important.  

Les traitements nicotiniques de substitution inscrits sur la liste établie par l’Assurance Maladie font l’objet d’une prise en charge à hauteur de 65 %. Le plafond annuel disparaît et l’avance des frais est supprimée dans les pharmacies qui pratiquent le tiers-payant.

sevrage tabagique

Bon à savoir

Tabac Info Service, une aide bienvenue pour arrêter de fumer

Le site Tabac Info Service met à disposition des fumeurs, des anciens fumeurs et de leur entourage des outils et des supports pour réussir le sevrage tabagique. Conseils d’experts, vidéos de relaxation et exercices divers aident à mieux gérer le quotidien. Une application gratuite est également disponible sur Android et  sur iOS.  En cas de besoin, il est possible de joindre un tabacologue par téléphone au 39 89.

Laisser un commentaire

Ce webzine n’a pas vocation à traiter des sollicitations particulières.

Contactez l’Assurance Maladie :
  • par mail via votre compte ameli
  • par téléphone au 36 46 (tarif : service 0,06 € / min + prix appel)

  • Attention à vos données personnelles (numéro de sécurité sociale, nom, adresse….) ! Ne les diffusez pas sur Internet !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *