Points clés
  • Les médicaments génériques contiennent les mêmes principes actifs que les médicaments de référence, seuls le nom, la présentation et les excipients diffèrent.
  • Les génériques sont moins chers que les médicaments de référence et permettent de contribuer à la baisse des dépenses de l’Assurance Maladie.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Médicaments génériques : les assurés

médicaments génériques, mise sur le marchéLes médicaments génériques concernent les prescripteurs (médecin et pharmacien), mais surtout les patients qui sont aussi acteurs de leur santé et peuvent accepter, ou demander, la délivrance de médicaments génériques. Comment perçoivent-ils ces médicaments, quelles sont leurs idées reçues, leur avis sur le prix, leur qualité… Des assurés s’expriment sur les génériques.

Moins cher ne rime pas forcément avec moins efficace

Au premier abord, les assurés ont tendance à se montrer méfiants envers les génériques. La principale raison : le prix, moins élevé que celui des médicaments de référence, qui peut laisser penser que le générique est moins efficace. C’est l’avis de Delphine : « Quand on a commencé à m’en parler, je pensais que les génériques étaient un peu “cheap” » et de Jacqueline : « Mon seul a priori est que les génériques sont moins bien parce qu’ils sont moins chers ».

Mais une fois ces idées reçues dépassées, les assurés sont d’accord pour reconnaître les vertus des génériques. Lorsqu’on leur demande de décrire les médicaments génériques en quelques mots, le terme « efficacité » revient souvent.

Une différence : le nom

« Je ne vois pas vraiment de différence avec les non-génériques, à part le nom ! Si mon médecin m’en prescrit ou que la pharmacie m’en propose, je n’y vois pas d’inconvénient », nous dit Antoine. Un avis que partage Delphine : « Je n’ai pas d’a priori, dans la mesure où ils contiennent les mêmes principes actifs que les autres médicaments. Lorsque mon pharmacien me propose des génériques, j’accepte sans problème parce que j’ai confiance dans ses recommandations ».

En effet, les médicaments génériques contiennent les mêmes principes actifs que les médicaments de référence, et seuls le nom, la présentation et les excipients diffèrent. S’il est parfois difficile de reconnaître les génériques, cette petite difficulté peut être facilement contournée d’après Antoine : « J’ai juste plus de difficultés à reconnaître le nom. Lorsqu’ils sont prescrits, je note leur équivalent de marque et ce à quoi ils servent sur la boîte ».

Les bons gestes pour préserver le système de santé

Les génériques sont moins chers que les médicaments de référence et permettent de contribuer à la baisse des dépenses de l’Assurance Maladie. Une cause à laquelle les assurés sont généralement sensibles, à l’image de Delphine : « Dans la mesure où le trou de la Sécurité sociale ne fait que s’agrandir, je pense que tous les moyens sont bons pour le réduire, tant que l’on ne rogne pas sur la qualité des soins et des médicaments » et de Jacqueline : « Parfois, je préfère vérifier dans mon armoire à pharmacie s’il me reste des médicaments et ne pas aller les prendre chez le pharmacien. C’est aussi ça être attentif ».

Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*