bronchite, stéthoscope
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Les maux de l’hiver : prévenir et soigner bronchite aiguë et bronchiolite

La bronchite aiguë et la bronchiolite font partie des maladies que l’on peut contracter en hiver. Elles se manifestent par une inflammation des voies aériennes et sont le plus souvent dues à un virus. Pneumologue au Centre médical Réaumur de Paris, le docteur Grandordy donne ses conseils pour se protéger et se soigner le cas échéant.

bronchiteQu’est-ce qu’une bronchite et comment apparait-elle ?

Avant toute chose, il faut distinguer trois types d’inflammation du système respiratoire : bronchite chronique, bronchite aiguë et bronchiolite. La première est un problème de fond, récurrent, alors que la bronchite aiguë apparaît ponctuellement, souvent après un rhume ou une rhinopharyngite sous la forme d’une toux sèche qui évolue en toux grasse accompagnée de gêne thoracique et expectoration. Le plus souvent due à un virus qui circule toute l’année dans l’air, la bronchite aiguë est une maladie très fréquente en automne et en hiver. Elle touche plusieurs millions de personnes par an en France. C’est une maladie bénigne sauf pour les personnes souffrant de maladies sous-jacentes comme des bronchites chroniques ou des problèmes cardiaques, les personnes faibles ou âgées et les enfants.

À noter également : la bronchite aiguë peut être accompagnée d’éternuements car elle touche aussi les voies aériennes supérieures que sont le nez et les sinus. Elle peut aussi se surinfecter à cause d’une bactérie. Enfin, si la bronchite touche les bronches, la bronchiolite s’attaque elle aux bronchioles qui sont situées plus près des poumons. Elle concerne surtout les enfants.

Comment se protéger efficacement contre la bronchite aiguë ?

La bronchite aigüe et la bronchiolite sont transmissibles. La contagion se produit dans les premiers jours, dès l’apparition des symptômes. Pour éviter de transmettre le virus ou de le contracter, il est recommandé de porter un masque en papier comme dans certains pays : au travail, en faisant du sport, lors d’une simple discussion. Double avantage : il protège les autres et maintient la température du corps, ce qui permet aux bronches de se réchauffer. Les personnes qui travaillent en extérieur doivent également porter ces masques qui les protègent de la pollution et des virus. Il est également conseillé de se laver fréquemment les mains et de nettoyer régulièrement les claviers d’ordinateur et les téléphones.

Quels sont les traitements efficaces pour soigner une bronchite aiguë ?

La bronchite aiguë guérit naturellement au bout de 2 semaines environ. Les antibiotiques sont inefficaces et fonctionnent seulement pour les bactéries qui se surajoutent. Il ne faut les utiliser que pour les personnes fragiles (âgées, cardiaques) et seulement si l’aspect purulent est important. L’utilisation de sirop mucolytique sur une période courte est en revanche adaptée. Il permet de fluidifier les sécrétions. Cette fluidification du mucus présent dans les voies respiratoires peut également se faire en s’hydratant. L’objectif étant de « vidanger » les bronches en crachant. La kinésithérapie n’est pas nécessaire en cas de bronchite aiguë simple. Elle est utilisée pour les maladies respiratoires chroniques et les bronchiolites du tout petit. Enfin, le vaccin antigrippal offre une protection individuelle et collective. En France, seul 25% des gens (et environ 50% de la population à risque) sont vaccinés alors qu’il faudrait atteindre 80%. Le vaccin contre les pneumocoques est également très efficace en complément de celui contre la grippe mais seulement pour les personnes pour lesquelles le vaccin a été conçu*, les patients déjà porteurs de maladies respiratoires chroniques et les grands tabagiques qui présentent des infections aigües à répétition.

 

* Après l’âge de deux ans, la vaccination n’est recommandée que pour les enfants et les adultes à risque (absence de rate, infection par le VIH, etc.).

Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

2 commentaires pour cet article

  • Je suis tout le temps malade.le courant d air l’eau froide glace,la fatigue .que faire j’ai chaud mais je dois prendre des vêtement serres et manteaux .toujours un chale en dormant ou d’hors .hiver comme l’été.ma vie est empoisonnée tout le temps mal dans la poitrine des spasmes que faire???

    • Bonjour,
      Le webzine de la Cpam de Paris n’est pas un site de consultation en ligne. Si vous avez des problèmes de santé, il faut consulter votre médecin traitant qui est compétent pour établir un diagnostic et assurer votre suivi médical.
      Si vous n’avez pas de médecin traitant et que vous recherchez un professionnel de santé, l’annuaire santé annuairesante.ameli.fr peut vous aider pour trouver un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*