service d’accompagnement au retour à domicile, maternité
Points clés
  • Ce dispositif permet le retour à domicile avec un suivi de 12 jours par une sage-femme.
  • Toutes les femmes peuvent bénéficier de ce programme, si elles accouchent dans une maternité qui a signé une convention avec l’Assurance Maladie. Ce programme n’est pas proposé en cas de grossesse gémellaire.
  • Le programme est proposé dans certains établissements de santé parisiens : Cochin/Port Royal, Pitié Salpêtrière, Robert-Debré, Trousseau, Tenon, Necker, Lariboisière, Bichat/ Claude-Bernard, Institut mutualiste Montsouris et Diaconesses/ Croix Saint-Simon.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Séjourner à la maternité juste le temps nécessaire

Infirmière assistant jeune maman donnant le sein à nourrisson_Fotolia_Tyler Olson, maternité

Avec l’arrivée d’un enfant, la maman est souvent partagée entre l’impatience de rentrer chez elle avec son nouveau-né et l’angoisse de se retrouver seule à devoir gérer cette arrivée. Le programme d’accompagnement du retour à domicile après un accouchement permet aux mamans de mieux appréhender ce moment et d’être aidée lors les premiers jours. Marc Cassarino, conseiller de l’Assurance Maladie à la Cpam de Paris, nous explique comment fonctionne le dispositif et son rôle au quotidien.

Quel est le principe du programme d’accompagnement pour les jeunes mamans ?

Marc Cassarino : C’est un accompagnement qui commence dès la sortie de la maternité : pendant 12 jours, la maman bénéficie des conseils d’une sage-femme lors de visites à domicile. Nous assurons la mise en place du premier rendez-vous. C’est ensuite la mère qui décide, en accord avec la sage-femme, du rythme et de la fréquence des rendez-vous pendant cette période.

Le programme n’est pas l’HAD (hospitalisation à domicile). Il s’agit d’un dispositif qui s’inscrit dans une logique des pouvoirs publics visant à promouvoir le « virage ambulatoire » du système de santé, afin de favoriser la coordination entre la médecine de ville et les hôpitaux. Ainsi, avec ce programme, la maman sort de la maternité pour bénéficier des mêmes soins qu’à l’hôpital, mais chez elle.

Il existe depuis 2012. Sur Paris, on estime que 9 500 mères ont bénéficié de ce dispositif en 2015. Cela peut représenter 80 000 femmes sur l’ensemble de l’Île-de-France. Les dix maternités les plus importantes de Paris ont déjà signé un accord mais il reste encore des établissements à engager sur cette voie.

Et concrètement, comment fonctionne ce dispositif ?

Marc Cassarino : Tout de suite après l’accouchement, les médecins décident s’il est opportun de proposer le programme d’accompagnement du retour à domicile. En effet, c’est en premier lieu les professionnels de santé qui donnent leur accord : la mère doit faire l’objet d’une fiche d’éligibilité médicale.

Quand il y a eu des complications lors de l’arrivée du bébé,  les médecins peuvent renoncer à la mise en place du dispositif, alors que rien ne s’y opposait avant l’accouchement. Les jeunes mères sont souvent déçues mais toute l’équipe est là pour les accompagner dans ce choix.

Toutes les futures mères peuvent prétendre à cette aide : il n’y a pas de condition de ressources mais elle doit être enceinte d’un seul enfant, cela ne fonctionne pas pour des grossesses multiples.

Il est nécessaire que la personne soit assurée sociale (au régime général ou dans un autre régime de sécurité sociale) et que l’établissement dans lequel elle accouche ait signé une convention avec la Cpam de Paris.

Quel est le rôle du conseiller de l’Assurance Maladie ?

Marc Cassarino : Il accompagne au quotidien les femmes qui désirent bénéficier de ce programme. Je suis donc toute la journée dans les maternités partenaires, pour faire en sorte que les jeunes mamans qui le désirent bénéficient de ce service d’accompagnement.

Sur des centres hospitaliers comme Cochin, Trousseau ou Debré, je peux rencontrer 10 à 15 mamans par jour. La constitution du dossier et la prise du premier rendez-vous nécessitent une quarantaine de minutes.

C’est très intéressant d’être au contact des familles lors de cet événement qui est un moment heureux de la vie. Et le fait que je sois un homme n’est pas un problème ! Nous sommes une vingtaine de conseillers dans l’équipe et nous sommes tous très motivés.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Marc Cassarino : La maman peut se préinscrire par mail via son compte ameli.fr. Puis dès l’accouchement, un Conseiller de l’Assurance Maladie passe à la maternité pour commencer à planifier la sortie et remplir les différents documents nécessaires à la prise en charge. Il y a une vraie contrainte temps parce qu’il y a très peu de délai entre l’accouchement et la sortie de la maternité.

Le choix de la sage-femme se fait en concertation avec la mère : si elle déjà commencé à consulter, elle peut poursuivre avec la même personne. Sinon, nous trouvons via l’annuaire santé d’ameli une sage-femme qui exerce près de son domicile et dans les deux cas, nous fixons la première visite.

Huit jours après le premier rendez-vous, nous appelons la maman pour savoir si tout se passe bien et si la première consultation a bien eu lieu. Nous profitons aussi de cet appel pour rappeler les obligations liées à la naissance de l’enfant : la déclaration de naissance et toutes les procédures à suivre pour compléter son dossier administratif, ainsi que des informations sur le suivi médical pour prendre soin du bébé et de la maman.

Quels sont les avantages du retour à domicile après un accouchement ?

Marc Cassarino : Indéniablement, les mères sont rassurées de pouvoir bénéficier d’un suivi médical et de conseils pendant les premiers jours après leur sortie de la maternité. C’est souvent une période un peu stressante pour les parents, qui n’ont pas toujours de la famille proche pour les épauler.

Les visites de la sage-femme sont un bon moyen pour la maman de s’habituer à son nouveau rôle : c’est un spécialiste qui va lui expliquer les bons gestes à faire, au calme, chez elle.

 

Des mamans qui ont bénéficié du programme d’accompagnement du retour à domicile après un accouchement témoignent dans Santé Pratique Paris.

Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*