adhérents sophia
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

L’accompagnement téléphonique des adhérents sophia

adhérents sophiaDepuis février 2013, les assurés diabétiques parisiens peuvent bénéficier du service sophia. Ce dispositif leur permet notamment de profiter d’un accompagnement téléphonique personnalisé. Retour d’expérience de Virginie Lejeune, infirmière conseillère en santé, travaillant dans un des centres d’accompagnement sophia.

Premier contact. Nous essayons de connaître  les attentes des adhérents et de faire « le tour » de leur diabète, de leurs difficultés et de leurs motivations. Nous restons en contact avec les adhérents et lors des appels de suivi, nous leur donnons par exemple des conseils sur l’alimentation et expliquons comment agir pour éviter les complications. Il arrive également que ce soit les assurés qui nous contactent directement afin de nous poser des questions ou pour en savoir plus avant d’adhérer au service.
Dans tous les cas, nous partons toujours de ce que les adhérents nous disent. Nous et faisons en sorte qu’ils deviennent acteurs de leur santé. Nous nous adaptons à leur situation et leur parlons simplement, sans jargon médical. Notre règle d’or : écouter sans juger !

Afin que l’échange soit le plus efficace possible, je conseille aux assurés de préparer et de noter leurs questions avant de nous appeler car c’est ensuite beaucoup plus simple au téléphone. Je leur recommande aussi d’avoir sous la main leur taux sanguin d’hémoglobine glyquée qui nous aidera à adapter nos conseils.

Il est important de signaler que nous appelons toujours les adhérents en numéro masqué, le numéro de téléphone n’apparaît pas. Pour nous reconnaître, c’est simple. Nous débutons habituellement notre appel en nous présentant comme « infirmière de la Sécurité sociale » et demandons ensuite à l’assuré sa date de naissance. C’est uniquement lorsque nous sommes certains de nous adresser à la bonne personne que nous commençons l’échange « sophia ».

Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

2 commentaires pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*