capital santé
Points clés
  • L’éducation en santé a pour objectif d’aider les assurés à devenir acteurs de leur santé et de diminuer le risque, voire d’éviter ainsi le développement de maladies chroniques.
  • L’activité physique, l’alimentation et la santé bucco-dentaire sont abordés.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

S’informer pour préserver son capital santé

Depuis mars 2017, à l’issue du bilan de santé ou examen périodique de santé (EPS) proposé par l’Assurance Maladie, un programme de prévention est proposé aux assurés en bonne santé qui veulent le rester. « L’information collective longue en éducation santé » permet l’adoption ou l’acquisition des bons réflexes pour préserver ou améliorer son capital santé. 

capital santé, bien-être, éducation santé

Rester en bonne santé, ça s’entretient

Tous les 5 ans, les assurés peuvent bénéficier d’un examen complet pris en charge par l’Assurance Maladie. L’éducation en santé est intégrée dans ce bilan. De quoi s’agit-il ?

L’Organisation Mondiale de la Santé la définit ainsi : « La santé est un état de complet bien-être physique mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ».

Concrètement, au cours de l’examen de santé, des tests sont proposés en fonction de l’âge et du sexe. L’attention est également portée sur le mode de vie, l’histoire médicale et le suivi médical habituel des personnes. C’est le  moment privilégié pour faire le point sur sa santé et pourquoi pas, aller plus loin et s’engager pour devenir acteur de sa santé en s’inscrivant à un atelier d’ « éducation en santé », pour préserver son capital santé.

Le défi du programme de l’éducation en santé : devenir acteur de sa santé

Les assurés désireux d’un changement qui souhaitent une aide pour modifier leur comportement dans les domaines de l’alimentation, l’activité physique et la santé bucco-dentaire sont invités à un travail participatif et interactif effectué en groupe restreint.

La séance est animée par une diététicienne.

L’objectif est de favoriser la prise de conscience de soi et l’apprentissage des bon réflexes  afin de diminuer le risque, voire d’éviter le développement de maladies chroniques. C’est aussi moins de médicaments et d’hospitalisations à la clé, donc à terme plus d’économies pour contribuer à préserver notre système de santé.

Qui peut en bénéficier

Les assurés entre 16 et 25 ans ayant bénéficié d’un examen de santé de la Cpam de Paris. Et les assurés de plus de 25 ans avec un indice de masse corporelle (IMC) de  25 <MC< 30, mais sans pathologie chronique associée.

Bon à savoir

S’inscrire à un bilan de santé selon son âge

Tous les cinq ans, toutes les personnes affiliées au régime général des Cpam d’Île-de-France (hors 77), ainsi que leurs ayants droit  de 10 à 15 ans peuvent bénéficier d’un examen de santé gratuit, pris en charge par l’Assurance Maladie. À Paris, les assurés peuvent s’inscrire en ligne :
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*