une radiologue munie d'une loupe pratique une deuxième lecture d'une échographie d'un sein
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

L’intérêt de la deuxième lecture par le Docteur Wibault

une radiologue munie d'une loupe pratique une deuxième lecture d'une échographie d'un sein

Le docteur Wibault, radiologue au centre de santé de la rue Clavel (XIXe), en pleine lecture d’une mammographie
© Cpam Paris – Brigitte Postec

Le docteur Wibault est radiologue au centre de santé de la rue Clavel (XIXe), fondation de l’œuvre de la Croix Saint Simon. Elle nous éclaire sur la mammographie et l’intérêt de la deuxième lecture.

La mammographie, à quoi ça sert et comment ça se passe ?
Une mammographie  sert à voir les seins au moyen de rayons X. Il s’agit d’un moyen de dépistage très simple. Ce n’est pas douloureux, juste un peu désagréable car pour obtenir de bons clichés, il faut comprimer les seins. Après la ménopause, les douleurs aux seins sont moins fréquentes, donc cela se passe bien. En fait, ce n’est pas tant l’examen que l’attente des résultats qui peut s’avérer angoissante. La patiente doit être prévenue que le temps d’attente peut paraître long mais qu’il n’a rien d’anormal.

La deuxième lecture, ça sert à quoi ?
À jeter un nouvel œil sur une mammographie normale ou qui révèle des lésions bénignes, afin d’être sûr de ne pas passer, malgré tout, à côté d’un cancer non détecté. Ces mammographies sont systématiquement envoyées à ADECA75 pour une deuxième lecture. Si j’ai un doute ou si je détecte quelque chose de grave, la patiente devra très vite subir des examens complémentaires prescrits par son médecin traitant ou son gynécologue.

Que fait l’assurée qui reçoit l’invitation d’ADECA75 ?
Elle choisit le radiologue agréé dans le cadre du dépistage organisé sur la liste jointe au courrier qu’elle a reçu et téléphone pour prendre rendez-vous. Et si elle a déjà passé des mammographies, on lui demande toujours de venir munie de ses anciens clichés.

Bon à savoir
Vous avez entre 50 et 74 ans ? Vous n’avez pas reçu votre invitation  gratuite pour une demande de dépistage du cancer du sein ? Vous pouvez faire votre demande en ligne ou par téléphone au numéro vert 0 800 10 50 32 (appel gratuit depuis un poste fixe).

Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

2 commentaires pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*