L’orthodontie
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

L’orthodontie : un traitement à tout âge pour des dents en bonne place

Soins orthodontie_Fotolia© Halfpoint, L’orthodontie

L’orthodontie est destinée aux enfants comme aux adultes. Elle permet de rectifier les mauvaises positions des mâchoires et des dents, dans un but fonctionnel et esthétique. Les traitements commencés avant le 16e anniversaire peuvent être pris en charge par l’Assurance Maladie.

Des dents trop en avant, écartées, ou qui se chevauchent ; des dents du haut décalées par rapport aux dents du bas… Les problèmes de cette sorte relèvent de l’orthodontie : une discipline « qui permet de retrouver des « dents droites » selon l’origine grecque du mot » précise ce chirurgien-dentiste du Centre d’orthodontie de Paris. L’orthodontie fait partie de l’orthopédie dento-faciale (ODF), spécialité plus large et « la seule reconnue en chirurgie dentaire ». Sa vocation ? Prévenir et traiter les malformations et les malpositions des dents, des mâchoires et des arcades dentaires. Car « n’oublions pas que les dents sont tenues par les mâchoires et les arcades ».

Enfants, adolescents et adultes sont concernés : « Il n’est jamais trop tard pour envisager l’orthodontie. » Le traitement peut être motivé par des raisons esthétiques mais aussi fonctionnelles. « Il ne s’agit pas seulement d’aligner des dents. On va réhabiliter le sourire en fonction de la forme du visage,  résoudre des difficultés de mastication, de déglutition, ou de prononciation… » Pour cela, le praticien utilise principalement des appareils amovibles et/ou des appareillages fixes communément appelés appareillages multibagues. « Les bagues sont aujourd’hui ce qu’il y a de mieux pour contrôler chaque dent une à une ; cela permet de réaliser un travail minutieux. »

Toujours de longue durée, les traitements d’orthodontie nécessitent après correction une période dite « de contention » afin de stabiliser les résultats obtenus. « Chez l’enfant, on les considère terminés une fois que toutes les dents sont là, jusqu’à la deuxième molaire. » L’Assurance Maladie accorde une prise en charge pour 3 ans de traitement actif (193,50 € par semestre) et 2 ans de contention, si le traitement est commencé avant le 16e anniversaire et sous réserve d’accord préalable. A noter que le chirurgien dentiste doit fournir un devis détaillé, à joindre à la demande. Les tarifs varient selon la complexité du cas, la durée du traitement, le choix de l’appareil  par exemple « des bagues transparentes plus discrètes coûteront aussi plus cher que des bagues métalliques », les honoraires pratiqués…

>>> L’accord de votre caisse d’Assurance Maladie

Attention, cet accord  est valable 6 mois : le traitement orthodontique doit débuter avant la date d’expiration. Au-delà, aucun remboursement de frais ne sera possible. Pour des soins de longue durée, il vous faut donc renouveler la demande d’accord préalable chaque semestre.

>>>L’orthodontie: en savoir plus

Le point sur les tarifs d’orthodontie et leur prise en charge

Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Un commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*