Points clés
  • Selon le baromètre santé de l’Inpes, près d’un Français sur cinq (19 %) estime ne pas être à jour de ses vaccinations. Le calendrier vaccinal synthétise les grandes dates de vaccination et les vaccins à faire
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Semaine de la vaccination : mettez-vous à jour !

La semaine européenne de la vaccination a lieu du 20 au 25 avril 2015. Une occasion pour chacun de comprendre les bénéfices individuels et collectifs de la vaccination et de faire connaître les maladies contre lesquelles elle protège. C’est aussi le bon moment pour faire le point sur ses vaccins ; et vous, êtes-vous à jour ?

vaccination

Vaccination obligatoire

Depuis plusieurs années, les Français n’adhèrent plus au vaccin. C’est ce qui ressort des derniers baromètres santé de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes). Il y a dix ans la vaccination faisait presque l’unanimité ; depuis quelques années, près de 40 % de la population s’en est détournée, ou s’en désintéresse : plus d’un quart des 15 à 79 ans déclare ne pas connaître la nature de sa dernière vaccination (48 % parmi les 15-30 ans). Pourtant, le vaccin a permis et continue de sauver des vies. La vaccination représente un moyen simple, peu coûteux, à l’efficacité avérée pour lutter contre de nombreuses maladies infectieuses. En France, le Code de la santé publique rend obligatoires  trois vaccins : contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP). Les autres vaccins sont facultatifs et peuvent être recommandés selon les personnes.

Que faire en cas d’oubli ?

Si certaines vaccinations ne demandent qu’une seule dose pour être protégé toute sa vie, certains vaccins nécessitent de faire des rappels pour continuer à être protégé. Le calendrier vaccinal synthétise les grandes dates de vaccination et les vaccins à faire. Les enfants comme les adultes sont concernés. Aujourd’hui, les rappels de l’adulte pour le vaccin DTP sont recommandés à âges fixes soit 25, 45, 65 ans et ensuite tous  les dix ans.

Si vous n’êtes pas à jour, c’est-à-dire que vous n’avez pas reçu tous les vaccins recommandés selon votre âge pour être protégé, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin traitant ou votre pharmacien. Une vaccination « de rattrapage » vous permettra de reprendre là où elle a été interrompue.

Pour faciliter le suivi vaccinal, l’Inpes a créé un carnet de vaccination, dans lequel est synthétisé l’ensemble des consignes et recommandations pour les vaccins obligatoires ou facultatifs, ainsi qu’un tableau permettant de reporter les dates d’administration du vaccin et le numéro du lot.

Bon à savoir

La plupart des vaccins mentionnés dans le calendrier vaccinal sont pris en charge par l’Assurance Maladie. Ils sont remboursés sur prescription médicale, à 65%. Dans certains cas et pour certains vaccins, ils peuvent être pris en charge à 100%. L’injection du vaccin est prise en charge par l'Assurance Maladie dans les conditions habituelles : elle est remboursée à 70 % si c'est le médecin qui vous vaccine lors d'une consultation, ou à 60 % si c'est une infirmière qui vous vaccine, sur prescription médicale.
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*