mails frauduleux
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Se protéger contre les escroqueries sur Internet : le cas des mails frauduleux

phishingVous recevez un email vous invitant à vous connecter au site ameli afin de fournir des documents : en aucun cas vous ne devez y répondre.C’est en réalité une escroquerie, il s’agit de mails frauduleux.

Attention, des mails portant le logo et la signature de l’Assurance Maladie circulent, mais il s’agit d’une technique des escrocs du net. Ces messages frauduleux invitent à vous connecter sur le site ameli.fr, afin de fournir des informations personnelles ou vous pressent de renvoyer des documents sur une adresse de messagerie. Ne répondez pas à ces messages, l’Assurance Maladie n’est pas l’expéditeur.

C’est ce qu’on appelle le phishing. Le principe : l’expéditeur (une personne mal intentionnée) utilise le logo de l’organisme et demande au destinataire de se rendre sur un site qui ressemble à l’original. L’objectif de cette manœuvre est d’obtenir des données bancaires ou des justificatifs d’identité (carte d’identité, passeport, permis de conduire, carte de séjour, numéro de sécurité sociale…) et de domicile (facture de gaz, d’électricité, de téléphone…). À partir de ces pièces, les pirates peuvent ensuite se livrer à des usurpations d’identité et à des escroqueries.

Évitez de tomber dans le piège des mails frauduleux

Il faut savoir que l’Assurance Maladie ne vous enverra jamais ce type d’email et ne vous demandera pas de communiquer des informations personnelles et confidentielles par courriel.

Lorsque l’Assurance Maladie demande aux assurés de fournir des documents officiels, les photocopies de ces pièces justificatives doivent être renvoyées par courrier à la Caisse primaire d’Assurance Maladie d’appartenance ou communiquées en dématérialisé uniquement via le compte ameli personnel.

Quelques indices simples peuvent vous aider à identifier un message frauduleux :

  • Vous n’avez pas modifié votre adresse, ni vos coordonnées bancaires, ni effectué aucun changement et pourtant le courriel vous informe soit d’une demande de changement d’adresse, soit de coordonnées bancaires ou d’autres modifications : si vous n’êtes pas à l’origine des changements, le mail est frauduleux.
  • Le mail exige un délai de réponse rapide (exemple : « vous disposez d’un délai de 7 jours… ») et vous presse de répondre.
  • L’expéditeur a une adresse mail de type @gmail.com ; @aol.com ; @laposte.net : cela ne provient pas de l’Assurance Maladie.
  • Le message envoyé comporte des fautes d’orthographe, des tournures de phrases maladroites, des majuscules et minuscules qui ne sont pas employées à bon escient.

Quelques conseils pour vous protéger

Supprimez immédiatement le courriel suspect. Ne cliquez pas sur les liens contenus dans celui-ci, n’y répondez pas et ne le transférez jamais.

Pour vous connecter à votre compte ameli, nous vous conseillons d’entrer manuellement l’adresse du site ameli dans votre navigateur et ne pas cliquer sur un lien contenu dans un courriel suspect.

Afin de correspondre avec la Caisse primaire d’Assurance Maladie, privilégier l’utilisation du compte ameli, il garantit la sécurité des échanges avec un code personnalisé et un serveur sécurisé.

En cas de doute sur un courriel reçu « aux couleurs de l’Assurance Maladie », n’hésitez pas à prendre contact avec votre Caisse primaire.

Lire aussi sur le site officiel de la sécurité informatique

>>> La fiche technique « Filoutage (phishing)
>>> 5 réflexes à avoir lors de la réception d’un courriel
>>> Signaler les mails frauduleux aux autorités via la plateforme Pharos

Bon à savoir

La sécurité de vos données personnelles, votre droit d'accès et de rectification

La Caisse primaire d'Assurance Maladie de Paris procède à un traitement informatique de vos données personnelles dans le cadre de la gestion de votre dossier. Le Correspondant Informatique et Liberté de la Caisse primaire d'Assurance Maladie de Paris garantit la conformité de l'organisme à la loi « informatique et libertés » et assure que toutes les précautions utiles ont été prises pour préserver la sécurité des données et, notamment, empêcher qu'elles soient déformées, endommagées, ou que des personnes non autorisées y aient accès. Conformément aux articles 39 et suivants de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous pouvez obtenir communication et, le cas échéant, rectification des informations vous concernant, en adressant votre demande : En savoir + sur le site de la Cnil
Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*