Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

C’était mieux avant… Vraiment ? – épisode 3 : l’accueil des assurés

© 1964 – Cpam 75 - Samand Centre d’Assurance Maladie, rue de la Durance dans le 12ème arrondissement : banque d’accueil des assurés sociaux.

© 1964 – Cpam 75 – Samand
Centre d’Assurance Maladie, rue de la Durance dans le 12e arrondissement : banque d’accueil des assurés sociaux.

Avant, les points d’accueil de l’Assurance Maladie traitaient toutes les demandes : du paiement des prestations à la gestion des dossiers personnels des assurés, ce qui créaient des files d’attente assez longues.

© 2013 - Cpam 75 – Gérard Schaeffer Agence Saint Lambert dans le 15ème arrondissement. Les guichets de l’accueil rapide pour les assurés, pour traiter les demandes simples. Si la demande de l’assuré nécessite un entretien plus complet, le technicien expert de la relation client dirige l’assuré vers l’accueil personnalisé

© 2013 – Cpam 75 – Gérard Schaeffer
Agence Saint Lambert dans le 15e arrondissement. Les guichets de l’accueil rapide pour les assurés, pour traiter les demandes simples. Si la demande de l’assuré nécessite un entretien plus complet, le technicien expert de la relation client dirige l’assuré vers l’accueil personnalisé

Aujourd’hui, les points d’accueil de la Cpam de Paris sont organisés pour optimiser votre déplacement : des bornes multiservices sont à votre disposition pour des opérations simples, nos conseillers vous reçoivent pour étudier votre dossier et les paiements s’effectuent par virement.

Un conseil : pensez à bien préparer votre déplacement en réunissant toutes les pièces nécessaires pour instruire votre dossier.

Et découvrez les services à votre disposition sur le compte ameli, 7jours/7 et 24h/24 : ils peuvent vous éviter de vous déplacer (modification d’une adresse, suivi des remboursements, obtenir une attestation de droits ou d’indemnités journalières, suivre la commande de carte Vitale et de carte européenne d’assurance maladie…).

Je partage...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*